Les Guinéens vont élire ce dimanche 4 février leurs conseillers communaux. Les dernières élections locales remontent en 2005. Dans la commune de Matam, plusieurs bureaux de vote ont ouvert avec au moins une heure de retard. C’est le cas du bureau N°9 du collège Carrière Africof où l’affluence est grande.

Mais, à l’intérieur, les membres du bureau s’activent pour les derniers réglages pour le lancement du vote. A deux pas d’eux, des délégués des candidats. A Matam Carrefour Gabon, au bureau N°2, l’engouement est de taille mais, le vote a commencé avec plusieurs heures de retard. Sorel Bangoura, candidat de l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG) dénonce la lenteur des opérations de vote. Au cours d’un entretien qu’il a accordé à Aminata.com, il révèle avoir dénoncé un fraudeur membre selon lui du RPG arc-en-ciel.

Alpha Oumar Diallo pour Aminata.com

alphanyla@gmail.com

+224 628 38 98 39

 

 

PARTAGER