Les accidents mortels de la circulation ne faiblissent pas sur les différents axes routiers de la Guinée. Les deux derniers cas en date sont ceux qui ont coûté la vie à quatre personnes dans la nuit du dimanche 8 au lundi 9 octobre 2017 à Conakry, a-t-on appris de sources sûres.

Le premier cas s’est produit aux environs d’une heure du matin à Kossosso dans la commune de Matoto. Là, ce sont deux conducteurs de moto-taxis qui ont été tués dans une collision  entre leur moto et une voiture.

« Les deux victimes travaillent sur l’axe Sonfonia-Enta marché. Il s’agit d’un jeune du nom d’Ousmane ‘’Lébhol’’ et un autre doyen qui est aussi conducteur. C’est vers 00 heure que le doyen est venu trouver Ousmane à Sonfonia ici pour lui dire de l’accompagner à Kissosso mais Lébhol a dit qu’il attendait un de ses clients. Le doyen a insisté et Ousmane a accepté.  C’est sur le chemin qu’ils ont fait l’accident. Le doyen est mort sur le coup et Ousmane a rendu l’âme à l’hôpital. C’est le vieux qui conduisait. Il semble que le doyen était un peu ivre. C’est vraiment triste », nous confie un conducteur trouvé à Sonfonia gare.

Le second a eu lieu aux environs de 4 heures du matin à Hamdallaye. Un homme et une femme qui s’y trouvaient trouvé la mort sur le coup. Le chauffeur aurait perdu le contrôle de son engin qui a violemment heurté un arbre avant de se renverser.

Mamadou Aliou Barry pour Aminata.com

(+224) 622 304 942

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here