orange guinee guicopres uba guinee votre
Des députés en train d'examiner un projet de loi dans les locaux de assemblée nationale
Des députés en train d'examiner un projet de loi dans les locaux de assemblée nationale

Assemblée nationale : Les travaux de la session budgétaire se poursuivent

Selon le chronogramme réaménagé par le bureau du parlement guinéen, une plénière a eu lieu jeudi 7 décembre 2017, à 10h30. Quatre Ministres étaient programmés à savoir : le Ministre de la Citoyenneté, celui de l’Enseignement Technique, de la Formation Professionnelle, de l’Emploi et du Travail ; le Ministre de la Défense Nationale et le Ministre de la Sécurité et de la Protection Civile.

Hier mercredi 6 décembre, trois départements ministériels avaient été programmés, il s’agit du Ministre de l’Action Sociale, de la Promotion Féminine et de l’Enfance, de l’Elevage et des Productions Animales et de la Ville et de l’Aménagement du Territoire.

C’est la Ministre de l’Action Sociale Mariam Sylla qui a présenté en premier lieu le projet de budget de son département. Un budget estimé à plus de 131 milliards de francs guinéens contre 53 milliards en 2017. Soit une augmentation de 78 milliards avec un taux d’accroissement de 146%.

Elle a été suivie par celui de la ville et de l’aménagement du territoire. Selon le Ministre Ibrahima Kourouma, des recettes mobilisées en 2017, sur une prévision de 11 milliards et poussière, la totalité du montant a été recouvrée et dépassée et les dépenses avec le financement extérieurs à 126 milliards pour 2017.

Seuls 31 milliards hors financement extérieurs ont été engagés à la date du 8 novembre.

En 2018 poursuit-il, le département se propose de mobiliser en recettes, plus de 16 milliards 57 millions contre une dépense de 71 milliards hors le financement extérieurs et plus de 200 milliards avec le financement extérieurs.

Vu l’énormité des tâches à accomplir pour l’Urbanisation de la Guinée vielle depuis plusieurs années, les députés ont fait des recommandations pour la bonne marche de la politique budgétaire de ce département.

Le Ministre de l’Elevage et des productions animales Mohamed Tall a lui aussi présenté le plan d’action qu’il entend exécuter en 2018 avant d’expliquer aux élus du peuple la manière dont le budget de l’année 2017 a été exécuté.

Avec plus de 24 milliards de fg obtenu en 2017 comme budget, le ministre Mohamed Tall dit avoir fourni assez d’efforts pour satisfaire les besoins de son secteur. Poursuivant, Mohamed Tall a fait un plaidoyer pour une augmentation de son budget en vue de la réalisation de certains projets

De leur côté, les élus du peuples ont soulevé plusieurs préoccupations liées notamment au conflit existant entre éleveurs et agriculteurs, les conditions d’importations des animaux mais aussi et surtout la cherté de la viande sur le marché. En réponse, le ministre Mohamed Tall a promis de trouver des solutions à ces problèmes.

A rappeler que trois autres Ministres de la République ont présenté mardi dernier devant les députés leurs projets de budget 2018.

Parmi ces Ministres figure celui de l’Industrie, des PME et de la Promotion du secteur privé. Pendant cette présentation le Ministre Boubacar Barry, s’est accentué sur l’état d’exécution du budget 2017, les activités réalisées et les perspectives du même département avec l’appui des partenaires. Selon lui, dans le cadre du partenariat public-privé, plusieurs projets d’investissement ont été réalisés dont entre autre : la mise en place de la plateforme de concertation entre l’Etat et le secteur privé. D’autres activités sont aussi en cours de réalisation a indiqué le ministre Boubacar Barry.

Le ministre du commerce a présenté et défendu aussi mardi en plénière le projet de budget 2018 de son département.

Le chef du département du commerce après avoir rappelé les activités réalisées par son département a sollicité le soutien des élus du peuple pour la réalisation des projets inscrits dans ce budget sectoriel.

Cette présentation du budget du département du Commerce a pris fin par la série des questions réponses. Des questions dont le ministre a promis d’apporter des éclaircissements par écrit.

Le ministre de l’hôtellerie du tourisme de l’artisanat a présenté aux honorables députés le budget sectoriel de son département.

Selon le ministre de l’hôtellerie du tourisme de l’artisanat, Thierno Ousmane Diallo Pour l’année 2018, les prévisions de dépenses sont estimées à 46.588.551.000 de francs guinéens contre 16.813.262.000 francs guinéens en 2017 soit une augmentation de 177,05%. Une fois le budget de ce département adopté, il permettra de développer et attirer l’attention des touristes de venir visiter les monuments historique de notre pays.

Oumar M’Böh pour Aminata.com

+224 622 624 545/666 369 744

mbooumar@gmail.com

Apropos Alpha Oumar Diallo

Alpha Oumar Diallo est journaliste de formation. Issu de l'Institut Supérieur de l'Information et de la Communication (ISIC), ce jeune pétri de talents et d'objectivité a travaillé dans de nombreuses rédactions en Guinée et a collaboré avec de médias étrangers. Passionné de l'écriture, il traite régulièrement des sujets d'actualité en toute impartialité et fait des analyses objectives.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »