orangeguinee guicopresse UBA
Le président guinéen Alpha Condé fait une déclaration à l'ouverture d'une conférence internationale sur l'émergence du continent africain, le 28 mars 2017 à Abidjan | AFP | SIA KAMBOU
Le président guinéen Alpha Condé fait une déclaration à l'ouverture d'une conférence internationale sur l'émergence du continent africain, le 28 mars 2017 à Abidjan | AFP | SIA KAMBOU

Retard de la Guinée: Alpha Condé accuse le Général De Gaulle

Ça été une des rares occasions où le Chef de l’État a livré sa part de vérité sur les relations post-indépendances belliqueuses entre la Guinée et son ancienne puissance coloniale. Lors de sa rencontre avec des ressortissants de la Moyenne Guinée, le dimanche 23 juillet, Alpha Condé a indiqué que la Guinée aurait dû le pays francophone le plus prospère de l’Afrique.

« Le Foutah est une partie de la Guinée. On ne peut pas séparer le Foutah de la Guinée, a-t-il dit à l’entame de son discours. Si vous retirez le Foutah, on empêche Foutah de se développer. C’est un pays à quatre roues. La Guinée ne peut pas aller de l’avant sans le Foutah, sans la Basse Guinée, sans la Haute Guinée, sans la Forêt« .

« C’est pourquoi nous saluons non seulement les premiers qui ont osé et nous saluons aujourd’hui ceux qui ont rejoint car la population commence à connaître la vérité« , a-t-il dit devant un parterre des sympathisants acquis à ses idéaux

Un peu plus loin dans son speech,  le Président en exerce de l’Union africaine a vanté les richesses naturelles de notre pays, qui selon lui devraient être un facteur de développement depuis le lendemain de l’indépendance. « (…). Avec la patience, ils sauront que nous, nous pouvons travailler pour ce pays. Comme l’a dit quelqu’un ce matin, c’est les Guinéens qui n’aiment pas la Guinée parce que nous avons tout pour être le pays d’Afrique francophone le développé« , a-t-il explique.

Et d’enfoncer son opinion personnelle sur les relations entre la Guinée et la France, Alpha Condé dira que l’ancienne puissance coloniale a toujours créé des obstacles contre le nouvel Etat. « Nous avons tout. Il est vrai aussi que nous avons été victimes comme je l’ai dit même ce matin à l’ambassadeur de France que nous avons été victimes de De Gaulle et de certains chefs d’Etat qui ont tout fait pour que la Guinée n’avance pas. Nous avons été victimes de l’obscurité pendant un moment et grâce à Dieu nous avons de l’électricité. Personne en Guinée ni à l’extérieur ne pourra plus ramener la Guinée dans l’obscurité« , s’est-il engagé.

Alpha Oumar Diallo pour Aminata.com

alphanyla@gmail.com

+224 666 62 25 24

 

Apropos Alpha Oumar Diallo

Alpha Oumar Diallo est journaliste de formation. Issu de l'Institut Supérieur de l'Information et de la Communication (ISIC), ce jeune pétri de talents et d'objectivité a travaillé dans de nombreuses rédactions en Guinée et a collaboré avec de médias étrangers. Passionné de l'écriture, il traite régulièrement des sujets d'actualité en toute impartialité et fait des analyses objectives.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »