A l’issue d’une réunion de plusieurs heures ce mercredi 5 avril 2017 entre la directrice de l’Agence guinéenne des spectacles, le haut commandement de la gendarmerie nationale, les sapeurs pompiers, la croix rouge, la structure Meurs libre Prod(MLP), le concert dédicace de Dynastie du groupe DEGGJ Force3 a été confirmé pour le 16 avril prochain à Conakry.
Après avoir interdit ce concert la veille, Sayon Bamba Directrice de l’agence guinéenne des spectacles est revenu ce mercredi sur sa décision. Elle a annoncé la levée de cette sanction et promet de participer au concert.
“Hier, tous les éléments concernant la sécurité n’étaient pas réunis pour que le spectacle ait lieu. Si des dispositions ne sont pas réunies comme ça se doit, c’est de mon devoir d’interdire la manifestation même si on connaît les organisateurs. Aujourd’hui, ils ont eu la conscience d’organiser cette réunion en m’invitant officiellement à cette rencontre pour que je puisse m’imprégner des réalités. Ce qui m’a réconforté, c’est la présence du Colonel Balla Samoura à cette réunion parce que c’est un homme professionnel. Je constate que les hommes qui étaient dans la salle sont soucieux de l’accueil du public mélomane de Conakry. Mon rôle n’est pas de se fermer aux promoteurs guinéens. Je ne lutte contre personne. J’ai participé à une réunion prometteuse. Pour la sécurité, 500 agents seront déployés sur le terrain. Toutes ces mesures annoncées m’ont permis de lever la sanction que j’avais annoncée hier. Nous serons avec eux pour le spectacle. Les dossiers que j’avais ne montraient pas la présence de tous ceux qui viennent de participer à cette réunion. On voudrait que les gens arrêtent de banaliser ce secteur en montrant la qualité de leur travail. Cela va montrer aux autres promoteurs que désormais ce n’est pas la pagaille en République de Guinée”, a-t-elle indiqué.
Prenant la parole, Abdoulaye M’Baye membre de DEGGJ Force3 et de MLP s’est inscrit en faux sur les propos de Sayon Bamba faisant croire qu’ils n’étaient pas en règle.
“Il est à préciser que nous étions en règle et que la proposition de sécurité par la gendarmerie avait été déposée à l’agence guinéenne des spectacles depuis très longtemps. D’ailleurs, on a une lettre de la directrice qui dit que le concert aura bien lieu le 16 avril. C’est jute préciser que nous sommes en règle et on a fait les choses dans les règles de l’art. Aujourd’hui, ce n’est pas notre première réunion de sécurité avec le soutien de la gendarmerie notamment du Colonel Balla Samoura. Depuis deux mois on a déposé tous les dossiers. Nos licences sont en règles. Je m’inscris en faux sur ce que la directrice vient de dire. Le 16 avril prochain, nous invitons tout le monde à l’esplanade du palais du peuple où nous allons faire une belle fête”, a-t-il précisé.
“La dame a un problème. On a envoyé le document de sécurité de la gendarmerie il y a un mois. Nous avons déposé le document concernant 70 agents des sapeurs pompiers. Elle sort de cette réunion et elle est en train de taper sur nous. C’est ce qui veut qu’il y a un problème. Pourquoi une mesure pour DEG-J Force3 et une mesure pour le reste des gens? On est en train de s’acharner sur nous. Elle dit qu’elle est satisfaite après cette réunion mais elle continue de dire que nous ne sommes pas en règle. Hier, il n’était pas d’une question de sécurité, elle disait qu’on avait pas une licence valable. On a une licence valable, on a payé tout ce qui est à payer. Si elle a des problèmes à l’interne, il faut qu’elle ait le courage de le dire. Elle a dit au ministère de la culture qu’elle a pris la copie du dossier et déposer au palais. Aujourd’hui, elle cherche à dire le contraire. On a le soutien du ministère de la culture, de la gendarmerie et de la protection civile”, dira à son tour Moussa MBaye.

Mamadou Aliou Barry pour Aminata.com
aliousarayabhe@gmail.com
(+224) 622 304 942

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here