Voici quelques ‘’fausses promesses’’ d’Alpha Condé, selon Fodé Oussou

Alpha Condé lors d'un entretien avec des journalistes français à Conakry
Alpha Condé lors d'un entretien avec des journalistes français à Conakry

Près de dix ans depuis qu’il est pouvoir, le président Alpha Condé continu à recevoir des critiques sur sa gestion du pays par les leaders politiques d’opposition. En conférence de presse vendredi 30 août 2019, dans la salle Malick Condé de Kofi Annan organisée par le Front National pour la Défense de la Constitution, Fodé Oussou Fofana, l’un des vice-présidents de l’UFDG n’a pas fait de cadeau sur la gestion du pouvoir d’Alpha Condé.

Il a commencé d’abord par dire que le malheur d’Alpha Condé c’est de penser que le Front c’est un parti politique, ce qu’il a oublié, le Front c’est le peuple. C’est tout le monde et personne ne peux quelque chose contre la peuple. Karl max l’a dit quand la conscience…la masse elle devient une force matérielle.

« J’avais dit quand on n’a pas été employé, on n’a pas été employeur, quand vous donnez le pays à quelqu’un qui n’a rien fait voilà la situation dans laquelle il va mettre le pays, c’est de la catastrophe totale », a dénoncé Fodé Oussou Fofaba.

Poursuivant, il a cité quelques promesse ‘’non’’ réalisées par le président Alpha Condé depuis qu’il est au pourvoir. « Voici des fausses promesses qu’il n’a pas pu respecter : «

1- L’aéroport international à Mafereya

2- Une route 4 fois 4 entre Coyah et Bamako

3- Un chemin de fer entre Conakry et Bobo Dioulasso

4- Chaque étudiant une tablette

5- Chaque tailleur une machine

6- Construction de 4 universités

7- Transformation de la ville de Coyah à une ville américaine

8- Construction d’une usine de montage de camion

9- Construction d’une usine de cahier

10- Construction d’une usine de biscuit

11- Construction d’une usine de pomme de terre », a-t-il cité.

Par la même occasion, Dr Fodé Oussou a souligné que le Front Nation pour la Défense de la Constitution (FNDC) est installé sur l’étendue du territoire national et à l’extérieur. « Nous avons fini et nous sommes prêts. Je voudrai lancer un message au président Alpha Condé et à tout le monde, vous voulez le combat nous sommes prêts ».

Ibrahima Sory BARRY pour Aminata.com

Tel : (+224) 656 77 52 34