Annoncé pour ce mercredi, le souverain chérifien est désormais attendu le samedi prochain à Conakry. Sa visite a été reportée à la dernière minute apprend-on de source crédible. Moustapha Koutoubou Sano, ministre guinéen de la coopération, écarte toute idée de récentes manifestations sociales de peser sur le report de ce voyage.

[dropcap class=”kp-dropcap”]L[/dropcap]e ministre affirme que le retard accusé par le roi dans certains pays de l’Afrique de l’Ouest notamment le Mali où il avait prolongé son séjour de plusieurs jours serait l’origine de ce report. “Le Roi est annoncé en Guinée, soyez sûr qu’il y sera par la grâce de Dieu“, rassure M. Sano.

Nous le regrettons sincèrement. L’Afrique, particulièrement la Guinée, est connue pour son hospitalité. Même si on avait mille problèmes on aurait pu attendre que nos hôtes retournent. Le Mali qui est juste à côté de nous  a beaucoup de problèmes, mais il n’y a pas eu de manifestations là-bas à l’occasion de la visite royale“, ajoute-t-il.

Tout de même, une source proche du département des affaires étrangères soutient que les autorités de Conakry redouteraient que des manifestations  ternissent l’image de la visite. Le déploiement des dispositifs policiers impressionnants sur les axes routiers expliquerait la crainte des autorités.

Néanmoins, le patron de la coopération guinéenne souligne que le gouvernement  continue de réunir  les conditions d’un bon accueil  du roi du Maroc. Il a invité la population à se mobiliser pour réserver un accueil chaleureux à l’hôte marocain. Il y a deux semaines, une manifestation contre le manque d’électricité a secoué la banlieue de Conakry. Deux morts et des dégâts matériels importants ont été enregistrés au cours de ces violences.

Alpha Oumar Diallo pour Aminata.com
alpha.oumar@aminata.com
+224 666 62 25 24

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here