orange guinee guicopres uba guinee votre
Violentes manifestations à Dabondy rails
Violentes manifestations à Dabondy rails

Violentes manifestations contre le délestage : la prière de 20 heures écourtée par endroit

Les manifestions contre le délestage électrique s’intensifient à Conakry. C’est désormais la nuit que les citoyens sont en train de protester dans les rues. Dans la nuit du dimanche 19 à ce lundi 20 mai 2019, des manifestations ont été signalées à Dabondi rails, Dabondi3 dans la commune de Matoto, à Constantin dans la commune de Matam et à Bambéto dans la commune de Ratoma.

Selon nos informateurs, à Matam et Dabondi, les forces de l’ordre ont fait des tirs de sommation pour disperser les manifestants.

A en croie Monsieur Mamady Condé citoyen, la prière surérogatoire ou nafilah (20 heures) a été écourtée cette nuit à Dabondi rails et Dabondi 3.

«Des tirs ont commencé à retentir vers 20h20 au moment où les fidèles musulmans étaient en train de prier. La psychose et le gaz qui les ont envahis dans les mosquées ont obligé les imams à écourter la prière. Cette nuit comme vendredi nuit, des jeunes de Dabondi rails manifestent contre le manque d’électricité. Ils ont brûlé des pneus sur la transversale numéro1, entre Sérem et les rails pour bloquer la circulation. Dabondi rails est dans le noir depuis 5 jours alors que le quartier voisin de Dabondi 3 a régulièrement de l’électricité. Inacceptable pour les manifestants, surtout en cette période de jeûne. C’est l’une des rares fois que des habitants de ce quartier expriment leur colère dans la rue contre le manque de courant électrique. Sans avoir séché leurs larmes suite aux inondations ayant fait 6 morts dans la nuit du vendredi 17 mai au samedi 18 à Dabondi 3, des jeunes laissent éclater leur exaspération, pas contre les ordures, mais l’absence d’électricité», a-t-il expliqué.

A l’en croire, aux environs de 21h 18, c’est la course-poursuite sur des ruelles et dans des coins ténébreux de Dabondi rails entre policiers et manifestants.

Il y a quelques jours, des violentes manifestations avaient éclatées dans certains quartiers de la Commune de Matam. Depuis plusieurs mois, la desserte du courant électrique se fait par rotation à Conakry.

Mamadou Aliou Barry pour Aminata.com

(+224) 622 304 942

Apropos Alpha Oumar Diallo

Alpha Oumar Diallo est journaliste de formation. Issu de l'Institut Supérieur de l'Information et de la Communication (ISIC), ce jeune pétri de talents et d'objectivité a travaillé dans de nombreuses rédactions en Guinée et a collaboré avec de médias étrangers. Passionné de l'écriture, il traite régulièrement des sujets d'actualité en toute impartialité et fait des analyses objectives.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »