Violences/manifs en Guinée : l’autorité judiciaire interpellée par l’OCGR

Top de nos lecteurs

Légère baisse du prix des produits pétroliers: “c’est tout simplement méchant”, réagit Chérif Abdallah du GOHA

Les réactions se multiplient après la légère diminution du prix du carburant en Guinée. La dernière en date est celle de Chérif Mohamed Abdallah...

URGENT : Labé enregistre son premier cas de coronavirus

Alors que Mamadou  Aliou Barry guinéen  en provenance d'Espagne était  suspect de porter le coronavirus et faisait partie de la trois centaine d' individus...

Gaoual: le député Mamadou Chérif Diallo de l’UFDG et ses codétenus libérés

Nous venons de l'apprendre. Mamadou Chérif Diallo député et ancien secrétaire fédéral de l’union des forces démocratiques de Guinée (UFDG) de Cellou Dalein Diallo...

Labé- Le protocole de prévention des banques locales pointées du doigt par des clients

Les institutions bancaires locales se sont mises à l’heure du coronavirus et ont déployé un protocole de prévention notamment :Lavage des mains, prise régulière de...
Alpha Oumar Diallohttps://aminata.com
Alpha Oumar Diallo est journaliste de formation. Issu de l'Institut Supérieur de l'Information et de la Communication (ISIC), ce jeune pétri de talents et d'objectivité a travaillé dans de nombreuses rédactions en Guinée et a collaboré avec de médias étrangers. Passionné de l'écriture, il traite régulièrement des sujets d'actualité en toute impartialité et fait des analyses objectives.

De nouveaux cas de morts ont été enregistrés lundi 04 novembre 2019 lors de la marche funèbre organisée par le Front National pour la Défense de la Constitution (FNDC). Cette initiative consistait de rendre un vibrant hommage aux victimes des manifestations les 14, 15 et 16 octobre dernier.

Lors de cette marche funèbre dont l’itinéraire était de l’hôpital Sino-guinéen, de la Mosquée de Bambeto et au cimetière du même quartier, trois cas de morts et des blessés graves ont été enregistrés.

A cette occasion, l’Observatoire Citoyen pour la Gouvernance et de la Redevabilité (OCGR) a publié le rapport de cette marche lors d’une conférence de presse qu’il a animé mardi 05 novembre 2019 à son siège sis à Kipé dans la commune de Ratoma.

A LIRE =>  Mamou: la députée Djéssira Traoré mise aux arrêts par la gendarmerie

Dans sa déclaration, le directeur exécutif a décrit que cette marche funèbre a mobilisé assez de personnes et des échauffourées ont été émaillées entre manifestants et forces de l’ordre. Des violences ont été enregistrées.

« Trois cas de mort dont 1 à Koloma (Chérif Bah 15 ans), 1 à Bambeto (Abdourahim Diallo 28 ans) et 1 Wanindara3 (Mohamed Sylla) ; dix blessés graves, la destruction d’un PA à Bambeto, l’utilisation de gaz lacrymogène par les forces de l’ordre, des jets de pierres, l’utilisation d’armes à feu, l’utilisation d’eaux bouillantes entrainant des brulures du premier degré, l’utilisation des lances pierres, des barricades et des brulures de pneus à Bambeto, la présence des mineurs dans la manifestation, des arrestations dans la masse, la présence de la croix rouge au côté des blessés », a déclaré Ange Gabriel Haba.

A LIRE =>  Football : le consultant sportif Thierno Sadou Diakité sur un possible développement en Guinée

Poursuivant son intervention, cette organisation qui a pour mission d’observer, de prévenir et de documenter toute forme de violence et de s’assurer du respect des droits humains a Condamné fermement la violation répétée des droits humains lors des manifestations en Guinée.

L’OLGR par la voix de son directeur exécutif a interpellé « les autorités judiciaires de tout mettre en œuvre pour situer les responsabilités des violences, faire la lumière sur les tueries et de garantir une justice transparente, diligente et impartiale pour tous. Aux forces de l’ordre de faire preuve de professionnalisme dans l’encadrement des manifestations. Appelle toutes les parties prenantes à plus de responsabilité pour la sauvegarde de la paix dans notre pays », a-t-il lancé.

A cette occasion, le directeur exécutif a exigé que justice soit rendue pour les victimes.

Ibrahima Sory BARRY pour Aminata.com

- Advertisement -

A lire également

- Advertisement -

L'info première en Guinée

Légère baisse du prix des produits pétroliers: “c’est tout simplement méchant”, réagit Chérif Abdallah du GOHA

Les réactions se multiplient après la légère diminution du prix du carburant en Guinée. La dernière en date est celle de Chérif Mohamed Abdallah...

URGENT : Labé enregistre son premier cas de coronavirus

Alors que Mamadou  Aliou Barry guinéen  en provenance d'Espagne était  suspect de porter le coronavirus et faisait partie de la trois centaine d' individus...

Gaoual: le député Mamadou Chérif Diallo de l’UFDG et ses codétenus libérés

Nous venons de l'apprendre. Mamadou Chérif Diallo député et ancien secrétaire fédéral de l’union des forces démocratiques de Guinée (UFDG) de Cellou Dalein Diallo...

Labé- Le protocole de prévention des banques locales pointées du doigt par des clients

Les institutions bancaires locales se sont mises à l’heure du coronavirus et ont déployé un protocole de prévention notamment :Lavage des mains, prise régulière de...

Covid-19 : 8 nouveaux cas confirmés en Guinée. Ce qui porte le nombre à 30

Covid-19 : l'ANSS confirme 8 nouveaux cas en Guinée. Ce qui porte le nombre à 30.Nous y reviendrons
0 Shares
x