Vague de suspension d’étudiants à N’Zérékoré: des associations estudiantines donnent un ultimatum aux autorités de l’université

Top de nos lecteurs

Guinée : ils ont voté pour “renouveler son permis de les tuer”

“La politique ce n’est qu’une certaine façon d’agiter le Peuple avant de s’en servir.” Talleyrand-Périgord. « Nous demandons que cette Constitution qui est falsifiée soit...

Démissions en cascade à l’UFR : la descente aux enfers pour le parti de Sidya Touré

Démissions massives, passes d’armes entre les membres du bureau exécutif, inconstance du leader, volatilité des militants, absence de conviction, bref, une entreprise à haute...

Bicéphalisme au sein du RPG Arc-en-ciel: vers un effondrement du parti au pouvoir !

Cela n'est qu'un secret de polichinelle pour personne, quand on rappelle que rien ne va au sein du parti pouvoir, le RPG Arc-en-ciel. Une...

Falsification supposée de la Constitution : le Ministre de la justice enterre la polémique

Au cours d'un point de presse animé ce jeudi 04 juin au département de la justice, le Ministre dudit département s'est prononcé sur la...
Alpha Oumar Diallohttp://aminata.com
Alpha Oumar Diallo est journaliste de formation. Issu de l'Institut Supérieur de l'Information et de la Communication (ISIC), ce jeune pétri de talents et d'objectivité a travaillé dans de nombreuses rédactions en Guinée et a collaboré avec de médias étrangers. Passionné de l'écriture, il traite régulièrement des sujets d'actualité en toute impartialité et fait des analyses objectives.

Dans une déclaration en date de ce  dimanche 15 mars 2020, des associations estudiantines (CEUPU-G, FEG, AED, ASEG) affirment avoir appris avec regret la suspension de plusieurs étudiants à l’Université de N’Zérékoré.

A LIRE =>  Siguiri : un groupe de malfrats tombe dans les filets de la gendarmerie

Dans leur déclaration, ces associations précisent que ces étudiants ont été suspendus pour avoir refusé de participer à des manifestations politiques.

Elles indiquent qu’elles ont mené en vain des démarches pour que les autorités de l’université de N’Zérékoré, reconsidérent leurs décisions.

“Nous, concert des organisations estudiantines demandons aux responsables de cette université de rétablir ces étudiants injustement sanctionnés d’ici le 18 mars prochain. Passé ce délai, des actions de protestation seront organisées dans toutes les universités et instituts du pays pour le retour immédiat dans les classes afin que nos universités ne soient pas le théâtre des actions politiques”, lancent-elles aux responsables de cette université.

 

Nous vous proposons l’intégralité de cette déclaration.

 

Mamadou Aliou Barry pour Aminata.com

 

(+224) 622 304 942

A LIRE =>  Labé-Etat des lieux des contrats d’engagement des journalistes des radios locales
- Advertisement -

A lire également

L'info première en Guinée

Guinée : ils ont voté pour “renouveler son permis de les tuer”

“La politique ce n’est qu’une certaine façon d’agiter le Peuple avant de s’en servir.” Talleyrand-Périgord. « Nous demandons que cette Constitution qui est falsifiée soit...

Démissions en cascade à l’UFR : la descente aux enfers pour le parti de Sidya Touré

Démissions massives, passes d’armes entre les membres du bureau exécutif, inconstance du leader, volatilité des militants, absence de conviction, bref, une entreprise à haute...

Bicéphalisme au sein du RPG Arc-en-ciel: vers un effondrement du parti au pouvoir !

Cela n'est qu'un secret de polichinelle pour personne, quand on rappelle que rien ne va au sein du parti pouvoir, le RPG Arc-en-ciel. Une...

Falsification supposée de la Constitution : le Ministre de la justice enterre la polémique

Au cours d'un point de presse animé ce jeudi 04 juin au département de la justice, le Ministre dudit département s'est prononcé sur la...

Labé : ouverture du procès d’un escroc aux multiples forfaits

La montre indiquait 13 h quand le dixième cas programmé sur le rôle a démarré dans un  TPI plein comme un œuf et où...
0 Shares
x