URGENT : Sanoh, Koundouno et Cie seront fixés sur le sort le mardi

Les plaidoiries des avocats de la défense, la partie civile et le procureur ont pris fin. Les défenseurs des accusés ont plaidé la relaxe, le procureur de la République auprès de tribunal de Dixinn a requis 5 ans de prison et deux millions de francs d’amende pour chaque prévenu. Après d’intenses débat, le juge a renvoyé le procès au mardi pour le verdict.

A suivre.

Aminata.com