Le deuxième jour de résistance à la manifestation contre le 3ème mandat en Guinée, lancée par le FNDC ce mardi a enregistré des violences à Conakry. C’est le cas d’un policier qui a été violemment poignardé par des jeunes en colère à Wanindara, situé en haute banlieue de la capitale guinéenne.

Quelques temps après cette réaction, une équipe de renfort s’est rendue sur les lieux. Des forces de l’ordre ont sans limite offensé dans les quartiers. Des sommations de tirs à balles réelles sont entendues.
Les citoyens dans la panique courent vers leurs domiciles et s’enferment depuis un moment dans les maisons.
Selon notre source d’information, le policier qui a été poignardé reçoit actuellement des soins au camps Samory Touré.
Ibrahima Sory BARRY pour Aminata.com
Tél: (+224) 655-77-52-34