Selon nos informations, au moins deux personnes ont perdu la vie ce mercredi dans la préfecture de Boké, suite aux échauffourées qui ont oppose forces de l’ordre et jeunes manifestants.

“les sociétés minières n’ont pas pu travailler ce mercredi, car les bus qui devraient transporter les travailleurs n’ont pas eu de route ” nous a dit une employée dans une de ces sociétés Contactée par Aminata.com.

Selon elle, “c’est l’envoi dun contingent de forces de Sécurité qui a mis l’huile sur le feu. Chose qui a mis en colère les jeunes de Boke ainsi que de certains villages environnants “.
Aux dernières nouvelles, les autorités sont en réunion d’urgences pour trouver une solution aux revendications sociales des populations de cette préfecture qui enregistre plusieurs sociétés minières.

Oumar MBOH pour Aminata.com
+224 622 624 545/666 369 744
mbooumar@gmail.com

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here