A LA UNESocieties & Divers

Une fille de 11 ans violée donne naissance à un bébé

Le viol contre les filles mineures devient du jour au lendemain très récurent en Guinée. Une fille âgée de 11 ans qui a contracté une grossesse suite à un viol commis par un jeune âgé d’une trentaine d’années à Pita a accouché par césarienne dans une clinique à Cosa en banlieue de Conakry.

 Selon cette victime qui a rencontré sa mésaventure dans les antennes de la radio nationale, elle a indiqué qu’elle habitait dans la même concession que son violeur.

« Un jour, alors que ma grand-mère était absente, il s’est jeté sur moi. J’en ai parlé à ma grand-mère à son retour, mais elle a cru que je mentais. Et à chaque fois qu’elle sortait, il m’agressait sexuellement. Il m’obligeait à me coucher avec lui. C’est pourquoi j’avais toujours peur quand ma grande mère sortait en me laissant à la maison », a-t-elle expliqué.

Quelque temps après cet acte inhumain, la fille a été transférée à Conakry. A son arrivée dans la capitale guinéenne, elle a été admise dans une clinique à Cosa, commune de Ratoma où elle a suivi ses premiers soins. Le docteur qui a suivi la patiente a confirmé la naissance d’une fillette avant de préciser la façon dont il a suivi la victime du viol.

Selon Souleymane Diallo, lors qu’elle est venue, ils l’ont examiné. « Elle était effectivement en état de famille. L’échographie a mis en évidence une grossesse 32 à 34 semaines. Nous avons programmé la césarienne et elle a donné naissance à une fillette. Pour le moment le bébé et sa maman se porte bien », a-t-il confié.

A LIRE =>  Transition en Guinée, résumé de la journée du Jeudi, 25 novembre 2021

Sa mère très touchée demande que justice soit rendue. Selon notre source d’information, le présumé violeur est porté disparu.

Ibrahima Sory BARRY pour Aminata.com

Tel : (+224) 656 77 52 34

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Translate »