UBA Fondation : “nous sommes au service des communautés”, martèle Fanta Kaba

Top de nos lecteurs

Guinée : ils ont voté pour “renouveler son permis de les tuer”

“La politique ce n’est qu’une certaine façon d’agiter le Peuple avant de s’en servir.” Talleyrand-Périgord. « Nous demandons que cette Constitution qui est falsifiée soit...

Démissions en cascade à l’UFR : la descente aux enfers pour le parti de Sidya Touré

Démissions massives, passes d’armes entre les membres du bureau exécutif, inconstance du leader, volatilité des militants, absence de conviction, bref, une entreprise à haute...

Bicéphalisme au sein du RPG Arc-en-ciel: vers un effondrement du parti au pouvoir !

Cela n'est qu'un secret de polichinelle pour personne, quand on rappelle que rien ne va au sein du parti pouvoir, le RPG Arc-en-ciel. Une...

Falsification supposée de la Constitution : le Ministre de la justice enterre la polémique

Au cours d'un point de presse animé ce jeudi 04 juin au département de la justice, le Ministre dudit département s'est prononcé sur la...
Alpha Oumar Diallohttp://aminata.com
Alpha Oumar Diallo est journaliste de formation. Issu de l'Institut Supérieur de l'Information et de la Communication (ISIC), ce jeune pétri de talents et d'objectivité a travaillé dans de nombreuses rédactions en Guinée et a collaboré avec de médias étrangers. Passionné de l'écriture, il traite régulièrement des sujets d'actualité en toute impartialité et fait des analyses objectives.

La Banque panafricaine est déterminée à accompagner les communautés. La semaine dernière, la Fondation UBA a lancé la première édition du projet “Each One Teach One” qui vise à venir en aide à la couche juvénile.

A travers ce projet, la Banque entend participer à l’éducation des jeunes guinéens. En marge de cette cérémonie, notre reporter a interrogé Fanta Kaba, chargée de communication de UBA Guinée.

Aminata.com : expliquez-nous, c’est quoi  Each One Teach One ?

Fanta Kaba : c’est une initiative lancée par la Fondation UBA qui a pour principe que tous les employés de UBA aient la possibilité de participer au développement de la communauté à leur manière en aidant les enfants défavorisés et les jeunes ; en partageant avec eux des connaissances qui pourront leur être utiles dans un futur très proche, voir dans l’immédiat. Les domaines d’apprentissages sont variés, en allant de la lecture, les compétences entrepreneuriales, les manières d’économiser, l’inclusion financière ; en passant par les techniques de sauvetage, le jardinage, la couture, la photographie, etc.  Cette liste n’est pas exhaustive car il n’y a pas de limite à l’apprentissage dans la vie. 

A LIRE =>  Mamou: une violente tornade dévaste des dizaines de maisons, des écoles et une mosquée

Comment avez-vous choisi cette école pour cette première édition ?

Cette école a été choisie car nous avons décelé un besoin chez les jeunes de cet établissement. Nous avons été conforté dans notre choix par des recommandations de travailleurs communautaires établis dans le secteur. Ces jeunes étaient vraiment emballés par cette nouvelle aventure et ont montré une soif d’apprendre. Ce fut une expérience magnifique pour eux comme pour nous.

A LIRE =>  Guinée : Télé-enseignement trébuche suite au délestage du courant électrique

Quels ont été les critères de sélection des enfants qui ont été formés ?

Le choix s’est fait sur une première base de volontariat puis la directrice de l’établissement a effectué la sélection finale.

Quel est l’objectif visé par la fondation UBA ?

L’autonomisation des jeunes et des africains en général. Apprendre des connaissances parallèles permettra à ces jeunes d’avoir accès à l’autosuffisance voir à l’entreprenariat, qui leur ouvrira de plus grandes portes dans la vie.

Quelle sera la suite de ce projet ?

Dans quelques mois, nous taperons à la porte d’une autre communauté du pays, afin de nous mettre à son service. Le meilleur reste à venir.

Entretien réalisé par Alpha Oumar Diallo pour Aminata.com

alphanyla@gmail.com

+224 628 38 98 39

 

- Advertisement -

A lire également

L'info première en Guinée

Guinée : ils ont voté pour “renouveler son permis de les tuer”

“La politique ce n’est qu’une certaine façon d’agiter le Peuple avant de s’en servir.” Talleyrand-Périgord. « Nous demandons que cette Constitution qui est falsifiée soit...

Démissions en cascade à l’UFR : la descente aux enfers pour le parti de Sidya Touré

Démissions massives, passes d’armes entre les membres du bureau exécutif, inconstance du leader, volatilité des militants, absence de conviction, bref, une entreprise à haute...

Bicéphalisme au sein du RPG Arc-en-ciel: vers un effondrement du parti au pouvoir !

Cela n'est qu'un secret de polichinelle pour personne, quand on rappelle que rien ne va au sein du parti pouvoir, le RPG Arc-en-ciel. Une...

Falsification supposée de la Constitution : le Ministre de la justice enterre la polémique

Au cours d'un point de presse animé ce jeudi 04 juin au département de la justice, le Ministre dudit département s'est prononcé sur la...

Labé : ouverture du procès d’un escroc aux multiples forfaits

La montre indiquait 13 h quand le dixième cas programmé sur le rôle a démarré dans un  TPI plein comme un œuf et où...
0 Shares
x