A LA UNEPolitique

Transition en Guinée,  résumé de la journée du mardi, 05 Octobre 2021:

Très tôt ce matin, les directeurs administratifs et financiers des ministères et régies financières ont répondu à la convocation du président de la transition. La rencontre s’est tenue à huis clos, au palais Mohamed 5.

Elle a durée toute la journée, à l’abri des regards. La seule information qui a fuité et qui reste à vérifier, c’est celle faisant état d’une ‘interdiction de sortir du pays et le retrait des documents de voyage des DAF.  Plusieurs journalistes présents devant le palais Mohamed 5 ont décidé de rentrer, parce que l’audience semble interminable.

L’autre information majeure de la journée concerne un enregistrement audio diffusé sur une radio de place, dans lequel on entend le procureur, Sidy Souleymane Ndiaye supplier le juge, Charles Wright de condamner le jeune activiste, Foniké Mingué à une peine de huit mois de prison, le temps que l’élection présidentielle de 2020 passe, parce que ce dernier pourrait selon lui compromettre la réélection du président Alpha Condé à un troisième mandat.

Cet audio a levé un coin du voil sur ce qui a été le fonctionnement du système judiciaire sous le régime du président Alpha Condé.

Dans ce même enregistrement devenu viral sur les réseaux sociaux, Sidy Souleymane Ndiaye avoue avoir toujours reçu des instructions de Alpha Condé pour faire condamner des innocents et que lui, se chargeait de créer des infractions et corrompre les juges en coulisse. Il est allé jusqu’à citer un exemple de dossier vide qu’il a réussi à requalifier par des manœuvres dilatoires, afin d’emprisonner un citoyen innocent.

A LIRE =>  Transition en Guinée,  résumé de la journée du Jeudi, 30 septembre 2021

Le FNDC quant à lui ne lâche pas prise et enfonce le clou contre les dignitaires du régime Condé. Leurs avocats, William Bourdon et Vincent Brengarth ont adressé au conseil de l’union européenne et à son Haut représentant pour les affaires étrangères et la politique de sécurité, une demande d’interdiction de voyage et/ou de déplacement et de rapatrier les familles de 21 personnalités du régime déchu.

Ils annoncent que d’autres listes de personnalités suivront dans les prochaines semaines.

Au plan international, le coup de force intervenu en Guinée a apparemment poussé la CEDEAO à se remettre en question, car le président en exercice de l’institution sous régionale, en tournée dans la région de Kumasi, affirme que le protocole de la CEDEAO sur la bonne gouvernance devrait interdire les candidatures au troisième mandat dans tous les pays membres. Il n’a pas hésité de citer le cas guinéen pour justifier son affirmation.

NB: Les personnes graciées hier sont effectivement sorties de prison aujourd’hui.

Hier vers 23h, un décret du président de la transition, le colonel Mamady Doumbouya accordant la grâce à plus de 300 prisonniers sur toute l’étendue du territoire national a été lu sur les ondes de la RTG.

 

Cheick ALIOUNE

A LIRE =>  Tribune//Comment rompre avec l’afro-pessimisme et créer une Afrique Emergente

 

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Translate »
Enable Notifications    OK No thanks