A LA UNE

Transition en Guinée, résumé de la journée du jeudi, 04 novembre 2021

Ce matin, les grandes émissions de débats ont décrypté les faits marquants de la conférence de presse, organisée hier par le RPG arc-en-ciel notamment, le discours très controversé de l’ancien président de l’assemblée nationale, Amadou Damaro Camara et l’agression sur place du journaliste Mohamed Camara.
<<...Nous ne voulons pas la guerre...>> Ces propos de l’ex président de l’assemblée nationale ont été perçus par plusieurs journalistes et citoyens comme étant une menace à l’endroit des autorités de la transition (Le CNRD) et de la quietude sociale. L’agression du journaliste par les militants présents à ladite conférence a été unanimement condamnée et le RPG a été taxé de parti très violent à l’endroit des journalistes.

Le FNDC a tenu dans la matinée d’aujourd’hui, une conférence de presse pour faire le compte-rendu de sa dernière tournée sous régionale. Plusieurs responsables dont le coordinateur National, Abdouhamane Sanoh étaient présents.

Par la voix d’un de ses membres, le FNDC a rappelé les motivations et objectifs de cette mission, qui sont entre autres, de persuader les partenaires de la Guinée de la nécessité de l’accompagner dans ce processus transitoire, éviter à la Guinée une crise pouvant affecter la bonne marche de la transition.
Il a donc rencontré à cet effet, plusieurs chefs d’Etats, des responsables d’institutions internationales et des membres de gouvernements des pays voisins.

Lors de ces différentes rencontres, le FNDC a plaidé pour:
1- La mise en place d’un cadre de dialogue entre les autorités de la transition et la communauté internationale d’une part, et d’autre part, avec les forces vives de la nation ;
2- La désignation d’un envoyé spécial de la CEDEAO pour promouvoir un processus inclusif ;
3- L’accompagnement de la transition en vu d’un processus inclusif, crédible, transparent et apaisé;

A LIRE =>  Plus de 2,5 millions de doses de vaccin anti Covid reçues par la Guinée grâce à l’Union européenne à travers la facilité Covax

Le FNDC s’est dit satisfait de l’engagement des chefs d’États à accompagner la Guinée et à maintenir le contact avec lui (FNDC ), jusqu’au retour de l’ordre constitutionnel.

Sur la question de sa non participation au gouvernement, le FNDC affirme avoir été consulté, mais demeure désintéressé des intérêts personnels et évite de réduire sa lourde responsabilité à une simple participation au gouvernement.

Après le lancement d’un forum en faveur de la libération de l’ancien président de la République, Alpha Condé, les responsables du RPG Arc-en-ciel et leurs alliés ont été convoqués ce jeudi, 4 novembre par le CNRD, au palais Mohamed V.
Dr Kassory Fofana, Amadou Damaro Camara, Hadja Nantou Cherif, Dr Mohamed Diané, Tibou Kamara, Sekou Souapé Kourouma, Domani Doré, Kiridi Bangoura et plusieurs autres cadres ont répondu à la convocation.

Aucune information officielle n’a filtré de cette rencontre . Selon des informations, le président de la transition, le Colonel Mamadi Doumbouya aurait tenu un discours ferme à leur endroit, il leur aurait demandé de ne pas confondre le parti et les cadres qui ont pillés le pays, et que la justice fera bientôt son travail.

Mais, l’opinion a été plus édifiée par un communiqué du CNRD lu à la télévision nationale.
Dans ce communiqué, le CNRD a rappelé avoir tenu ses engagements de protection des personnes et de leurs biens depuis son accession au pouvoir et regrette avoir constaté les agissements de certaines formations politiques et certains activistes, visant à saper la quietude sociale. Il met alors l’opinion nationale et internationale à témoin et met en garde ces acteurs politiques et activistes.

A LIRE =>  Transition en Guinée, sort d'Alpha Condé, situation des guinéens au Cameroun, CAN 2021: le grand oral de Tidiane Botégué Bah

Plusieurs officiers militaires ont été nommés à des postes de commandement. Les décrets ont été lus à la télévision nationale par le ministre secrétaire général de la présidence de la république, colonel Amara Camara.

Le Colonel Mamadou Yaya Diallo, nommé chef d’état major de l’armée de mère;

Commandant Mamadou kaly sall nommé directeur de l’EMIA en remplacement du colonel Amara Camara;

Le Colonel Amara Sylla a remplacé le colonel Sadiba Koulibaly à son précédent poste.

Les Commandants et commandants adjoints de ces différentes structures de l’armée ont été remplacés.

-Bases aériennes de : Conakry
Kankan, Labe, Farana, N’Zerekore…

-Bataillons autonomes de : Boké, Faranah, Guekedou, Mamou;

-Bataillons d’infanteries de : Forecaria, koundara, Mali, Macenta, Mandiana, Beyla, Siguiri,

-Régions militaires de : Kindia, Labé, Kankan, N’Zerekore

-Bataillon spécial de Conakry;

-Bataillon autonome des troupes aéroportées ;

-Bataillon du quartier général;

-Le groupements d’artillerie;

-Bataillon spécial des blindés.

Cheick ALIOUNE

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Translate »