A LA UNEJustice et Droit

TPI de Dixinn: Fodé Daouda Sylla condamné au paiement de 31 millions GNF pour abandon de sa famille

Conformément à l’article 369 du code pénal, Fodé Daouda Sylla a été contraint de payer une amende d’un million et 30 autres millions comme dommages et intérêts. Il était poursuivi pour abandon de sa famille, notamment sa première femme. Après des débats suivies des plaidoiries et réquisitions des parties, l’accusé a reconnu les faits, mais a plus dit avoir pris la fuite pour s’échapper aux menaces de son épouse qui avait émis la volonté de lui faire du mal à travers de la clef de sa voiture.

L’audience s’est déroulée ce jeudi à Conakry. A la barre, Fodé Daouda Sylla a laissé entendre ceci : « je reconnais les faits mais pas la façon d’interprétation. Je ne lui ai pas abandonné mais je fuis pour sauver ma vie car ma femme m’avait menacée avec les clés de ma voiture. Depuis là, j’ai décidé de marier une seconde parce que rien n’allait plus. Cependant, je n’ai pas abandonné ma famille, car dès que j’ai obtenu mon petit emploi j’ai d’aidé chacun à se prendre en charge. Je ne lui ai pas oublié, mais comme ténu de mes moyens et mon état de santé, je n’arrivais plus à l’assister comme il fallait. Vu tout cela, j’ai choisi de m’éloigner. Sinon c’est loin d’un divorce », a-t-il confié.

A LIRE =>  Le Colonel Mamadi Doumbouya offre un bureau à la nouvelle équipe de la chambre nationale du commerce de l'industrie et de l'artisanat.

Son épouse Aissatou Kaba, a à son tour reconnu avoir pris la clef de la voiture de son mari, mais juste pour l’empêcher de sortir et non pour lui faire du mal. Couturière et domiciliée à Sandarvallia, elle par la suite indiqué qu’il y a de cela 4 ans et 2 mois qu’elle est abandonnée par son époux.

« Auparavant il me donnait 100. 000 GNF par jour, c’est qui équivaut à 1millions par mois. Depuis qu’il a marié la seconde épouse, la communication ne passait plus bien entre nous et c’est sur la table qu’il laissait la dépense. À un moment, il était venu à 4 heures à la maison et ne voulait pas aussi passer la nuit. C’est ainsi j’ai pris la clef du véhicule pour l’empêcher de repartir et non pour le menacé comme il vous la dit », a fait savoir la dame.

Dans sa réquisition, la partie civile par la voie Me Emmanuel Yaradouno, a réclamé un montant de 75 millions pour les dommages et intérêts causés par l’homme.

« Il a marié une seconde femme pour la simple raison que madame Aissatou Kaba n’a pas eu d’enfant. Si vous voyez qu’il est sans avocat, c’est parce qu’il n’est même pas d’accord avec sa famille. Une hypothèse lui ai demandé par la famille en lui disant si tu ne prends pas la femme en charge, ramène la c’est chez ses parents. Monsieur le juge, on n’est pas pour le fait de divorce mais pour le fait d’abandon de famille. Nous lui réclamons un montant de 75millions de francs Guinéens pour dommages et intérêts. Monsieur le juge, nous vous demandons donc de condamner monsieur Fodé Daouda Sylla au paiement de cette somme », a voulu la partie civile.

A LIRE =>  Boffa: le nouveau marché et le port inaugurés dans la commune urbaine 

Par la voix de Monsieur Moustapha Mariam Diallo, le ministère public a demandé au juge de retenir Fodé Daouda Sylla dans les liens de la culpabilité, en lui soumettant au paiement d’une amende d’un million franc Guinéen et au paiement de 30 autres millions pour les dommages et intérêts à l’encontre de sa femme.
Prince KOUNDOUNO

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Translate »