A LA UNEPolitique

Tougué_ Crise autour de la délégation spéciale

La publication des délégations spéciales continue de faire des siennes aux 4 coins du pays avec des foyers de tension qui annoncent une difficile cohabitation à venir entre administrateurs transitoires et certains de leurs administrés.

Kollet dans la préfecture de Tougué est du lot où les mécontents se font bruyamment entendre.

Alpha Boubacar jeune leader du coin est formel: <<Il se passe que les délégués désignés sont ceux là même qui gravitaient autour du maire déchu et de son conseil et le gros du problème est que la délégation spéciale cette fois comporte aussi la mère du maire déchu, il fait savoir accepter la volonté de Dieu et savoir être fait play…>>

Pour Saliou Doumbouya, le problème est à un autre niveau:<<La ligue islamique sous préfectorale abandonne ses charges pour s’immiscer dans les affaires politiques. Ça laisse sans voix, quand le maire commet des impairs, il s’appuie sur eux pour assouplir ses victimes à coup de versets et il a inséré un de ceux là dans la liste…>>

Nos deux interlocuteurs sont unanimes sur le fait que le sous préfet est le principal acteur de cette mascarade car en plus d’avoir monté une liste partisane avec l’ancien maire, il n’a rien fait pour empêcher la manipulation visant à asseoir une dynastie sur Kollet.
Pour le sieur Doumbouya, l’ancien maire baigne dans des affaires louches comme le morcellement et la vente du domaine foncier de l’école primaire de Kolet où des boutiques ont été érigées au bénéfice du maire déchu et quelques uns de ses fidèles.

A LIRE =>  Labé: un jeune malade mentale rudoie son père pour un plat de riz à Sannoun

Tkillah Tounkara

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Centre de préférences de confidentialité

Necessary

Advertising

Analytics

Other

Translate »