Le bruit autour du retour au gouvernement de deux caciques du RPG: Bantama Sow et Ibrahima Kourouma respectivement ancien ministre délégué des guinéens de l’étranger et l’enseignement pré-universitaire et de l’alphabétisation était à la Une de l’assemblée générale du RPG de ce samedi 26 août 2017.

Au cours de la rencontre, plusieurs cadres du parti au pouvoir ont dénoncé des propos malveillants de leurs détracteurs.

Prenant la parole, la députée Djalikatou Diallo affirme que les nominations relèvent du pouvoir discrétionnaire du chef de l’Etat. «Nous demandons aux militants du RPG de ne pas se laisser distraire par les propos malveillants qui circulent actuellement sur les réseaux sociaux. Les militants doivent féliciter le président Alpha Condé pour les nominations qu’il est en train de faire. Pour insuffler un dynamisme nouveau dans la gestion du pays, les nominations relèvent du pouvoir discrétionnaire du chef de l’Etat. Il faut que cela soit compris. Alpha Condé est un président avisé qui utilise son pouvoir pour le bien de la Guinée. Alors, il a promu des cadres parce qu’il a besoin d’eux à ce moment précis. Le ministre Mamady Condé qui est actuellement ambassadeur à Washington a occupé à deux reprises le ministère des Affaires étrangères pendant le 2ème régime. Aujourd’hui, il y a des cadres qui font leur retour au sein du gouvernement parce que le président a estimé avoir besoin d’eux à ces postes à cet instant précis pour une mission donnée », s’est-elle défendu.

Pour Alpha Ibrahima Keira membre du bureau politique national du RPG et ancien ministre, il y a des médiocres qui travaillent dans l’administration, mais par souci d’équilibre et surtout pour promouvoir l’homme guinéen, le président Alpha Condé ne fait pas souvent de changement.

«Dans les autres pays africains, chaque 3 semaines, il y a des nominations. Quand on est ministre, si vous êtes incapables de vous sacrifier pour les causes de la République, le président vous remercie. Le président est libre de nommer qui il veut au poste qu’il veut quand il veut. Il n’a de leçons à recevoir de personne. Il faut que le président continue, le RPG le félicite. Dans la promotion de bonnes valeurs au service du développement. Ceux qui s’agitent, on leur demande d’attendre leur tour. Quand ils seront au pouvoir, ils n’ont qu’à faire venir des chinois ou de polonais en Guinée. Mais en attendant, le président Alpha Condé a nommé des cadres en tenant compte des règles de fonctionnement de l’administration », indique Monsieur Keira.

Selon ses dires, la femme qui a remplacé la ministre Sanaba Kaba à l’Action sociale ne milite pas au RPG, mais personne n’en parle. «C’est quand on veut promouvoir les valeurs sûres du RPG, certains sabotent, mais cela ne marchera pas. Les intimidations et les sabotages, il faut que ça s’arrêtent. Nous sommes derrière le président et nous voulons qu’il fasse la promotion des hommes qui peuvent faire l’affaire», a-t-il conclu.

Hady Barry membre du bureau politique du RPG et secrétaire général du ministère des affaires étrangères a pour sa part demandé aux militants de se lever et soutenir le président Condé à chaque acte qu’il pose.

«Ce qui est extraordinaire dans notre pays, si tu n’aimes pas Alpha Condé, pourquoi ça te gène s’il nomme des cadres. Quel est ton problème s’il met Paul à la place de Pierre ? Donc, nous lançons un appel à toute la jeunesse du RPG-Arc-en-ciel à continuer de se mobiliser et de soutenir les actions du chef de l’Etat. Chaque acte qu’il pose, les militants doivent se lever pour le protéger et le soutenir. Ces derniers temps, nous avons entendu beaucoup de choses concernant certains de nos camarades qui ont été nommés. Où est le problème dans ça ? S’il nomme des cadres qui lui sont fidèles, où le problème. Le professeur Alpha Condé doit s’entourer de ses hommes fidèles capables de le défendre et défendre sa politique à visage découvert. Le rôle d’un ministre est de traduire la politique de son président. C’est pourquoi, il doit être un militant convaincu et engagé. On n’a pas besoin des ministres qui sont au gouvernement qui ne cherchent qu’à remplir leurs poches. Le président Alpha Condé a raison de choisir ces cadres et de les nommer. Tous les militants du RPG doivent se lever comme un seul homme pour soutenir ces cadres pour la réussite de leur mission», lance ce transfuge de l’union des forces démocratiques de Guinée(UFDG) de Cellou Dalein Diallo.

Mamadou Aliou Barry pour Aminata.com

(+224) 622 304 942

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here