Bantama Sow, ministre des sports
Bantama Sow, ministre des sports

La polémique survenue durant la dernière CAN des moins de 17 ans à propos des âges présumés falsifiés de deux joueurs guinéens préoccupe les Députés. Car, la sélection U17 se retrouve, entre autres sanctions, exclue de la prochaine Coupe du monde des moins de 17 ans.

Face à cette situation, le Ministre des Sports, de la Culture et du Patrimoine Historique est attendu la semaine prochaine à l’Assemblée nationale, précisément à la commission santé, art, sport et patrimoine historique. Objectif, donner des explications sur cette affaire.

Selon le Président de la commission Santé de l’Assemblée nationale, Honorable Dr Ben Yousouf Keita ils se sont auto saisi du dossier pour inviter le Ministre des Sports à s’expliquer : « nous sommes élus du Peuple pour non seulement voter les Lois mais aussi contrôler l’action gouvernementale. Et depuis quelques jours nous entendons des sanctions de notre pays relative à la falsification des passeports de deux de nos joueurs. Donc, en tant qu’élus du Peuple nous ne restons pas les bras croisés et attendre que les gouvernants viennent vers nous pour donner des explications, nous nous auto saisissons du dossier. C’est pourquoi, nous avons adressé un courrier au Ministère des Sports, afin que le Ministre des Sports, Sanoussy Bantama Sow lui-même vienne nous expliquer clairement cette affaire. Il est attendu par notre commission le mercredi 29 mai prochain », a-t-il indiqué.

Pour le parlementaire, les Guinéens serons sevrés de ne pas voir leur équipe participer à la coupe du Monde qui se jouera au Brésil.

Aux dernières nouvelles, on apprend que la CAF a décidé de sévir : « les résultats de l’équipe de Guinée des moins de 17 ans durant la dernière CAN sont annulés et la sélection en est exclue, et le Syli Cadets est également interdit de se présenter à la prochaine Coupe du monde des moins de 17 ans au Brésil. La place vacante est accordée au Sénégal. De plus, toujours d’après le communiqué diffusé sur le web – bien qu’on n’en trouve, pour l’heure, aucune trace sur le site de la CAF –, la Guinée est également bannie des deux prochaines éditions de la CAN U17, et Aboubacar Conte et Ahmed Tidiane Keita sont interdits d’exercer toute activité liée au football pendant deux ans. Ce n’est pas tout : la CAF exige aussi de la Guinée qu’elle rende les médailles octroyées aux finalistes dans un délai de 21 jours, faute de quoi la Guinée se verra infliger une amende de 20 000 dollars américains. Et la CAF lui inflige également une amende de 100 000 dollars américains, dont la moitié avec sursis pendant quatre ans ».

Mais l’affaire n’est pas terminée, la Fédération guinéenne de football (FEGUIFOOT) ayant fait appel : « Cette décision est manifestement erronée », estime la Feguifoot. Elle ajoute que la CAF s’est décidée en se basant sur des éléments autres que ceux dont elle-même dispose. En conséquence de quoi, la Fédération guinéenne a fait appel. Elle se dit « extrêmement sereine quant au rétablissement, dans les plus brefs délais, de la vérité des faits et des résultats sportifs ».

Oumar M’Böh pour Aminata.com

+224 622 624 545/666 369 744

mbooumar@gmail.com