A LA UNENouvelles des Regions

Soulèvement populaire à Doko : le poste de gendarmerie saccagé par des manifestants

Ce mercredi 21 octobre 2020,les jeunes de la sous-préfecture de Doko se sont levés massivement contre le taux de banditisme très élevé dans cette localité.C’est suite à l’assassinat d’un orpailleur du nom de Oumar Sylla âgé de 35 ans marié de deux femmes et père de quatre enfants,il était originaire de Dinguiraye plus précisément dans la sous-préfecture de kalénko.Ce jeune froidement assassiné par des inconnus dans la nuit du Samedi 17 octobre à Dimanche 18 octobre 2020 à quelques mètres de son domicile.C’est suite à cette adresse les jeunes ont soupçonné sur certains jeunes natifs de la localité :<<nous sommes soupçonnés sur des jeunes il faut qu’il soit linché,donc cela a été fait mais on nous avait dit qu’il ya d’autres jeunes qui sont impliqués dans le banditisme,le poste de gendarmerie avait arrêté un élément à kolénda donc on avait voulu qu’on nous donne cet élément là mais la gendarmerie avait envoyé ça à Siguiri c’est pourquoi il faut aller  chasser les gendarmes et brûler le local y compris les motos>>narrent-ils les manifestants.

Il faut le rappeler que le soulèvement populaire a commencé dans les environs de 9heures et jusqu’à 13 heures,le centre de Doko est sous tension.
Présentement,le calme est revenu dans la cité après le saccage de la gendarmerie et certaines concessions soupçonnées du nid des malfrats.
De Siguiri, Moussa Gberedou Condé correspondant régional :+224624047979
A LIRE =>  Le président de Haali Poular à la junte: "le colonel Doumbouya doit savoir qu’il a beaucoup à faire"
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Translate »
Enable Notifications    OK No thanks