orangeguinee guicopresse UBA

Siguiri : trois femmes périssent dans le glissement d’un rejet de la SAG.

Les éboulements mortels dans des mines d’or sont récurrents dans la préfecture de Siguiri en haute Guinée. Le dernier cas en date s’est produit dans la soirée du lundi 27 avril 2020 dans mine de Saloni relevant de la sous-préfecture de Kintinian.

Aux dires de notre source, ce sont des femmes de moins de 30 ans originaires de la Guinée forestière qui ont perdu la vie dans ce glissement.

Il s’agit d’Adèle Solano, Rosaline Bongono et Odette Léno. À en croire notre informateur, les autorités locales avaient interdit l’exploitation de cette mine. Mais, des citoyens violent souvent cet interdit pour quelque chose à mettre sous la dent.

Il y a quelques jours, deux personnes avaient été tuées dans un autre éboulement dans la sous préfecture de de Doko.

Mamadou Aliou Barry pour Aminata.com

Apropos Alpha Oumar Diallo

Alpha Oumar Diallo est journaliste de formation. Issu de l'Institut Supérieur de l'Information et de la Communication (ISIC), ce jeune pétri de talents et d'objectivité a travaillé dans de nombreuses rédactions en Guinée et a collaboré avec de médias étrangers. Passionné de l'écriture, il traite régulièrement des sujets d'actualité en toute impartialité et fait des analyses objectives.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »