orangeguinee > guicopresse

UBA Guinée

Siguiri : des agents de sécurité multiplient des barrages clandestins

La préfecture de Siguiri compte 13 sous-préfectures connaît aujourd’hui un véritable casse-tête s’inscrivant dans le cadre d’une difficulté qui assaille la circulation entre les sous-préfectures.Les barrages clandestins sont installés partout contre les usagers.Cette situation de nos jours est devenu un véritable calvaire, aujourd’hui l’inquiétude des communautés villageoises est grande.Mais habituellement, ces personnes sont accompagnées par certains agents de sécurité précisément la gendarmerie lesquels en longueur de journée arrêtent les motards pour demander des pièces de motos de tout genre comme confirme une victime :<<aujourd’hui nous sommes vraiment désolés voire inquiets,les agents gendarmerie là sont présents ici fréquemment, arrêté les gens et leurs soubtirer de l’argent ils demandent les pièces introuvables ils peuvent bloquer la circulation durant 4 heures ,les villageois sont victimes de beaucoup de choses, normalement le barrage n’existe plus en Guinée mais allons-nous ?il faut nous sauver sinon on a souffert>>affirment-ils

Présentement,les citoyens villageois tirent le diable par la queue travers les barricades des tronçons en pleine brousse par les agents de la gendarmerie.Le commandant de la gendarmerie lieutenant-colonel Lah Moussa Traoré demandé sur la situation s’est exprimé en ces termes :<<je n’ai déployé personne dans les brousses d’aller arrêter les motards>>
C’est aujourd’hui un calvaire que les usagers des routes de Siguiri traversent mais que faire ?

A LIRE =>  Communiqué du Gouvernement suite au décès du Général Facinet Touré

De Siguiri, Moussa Gberedou Condé, correspondant à régional

+224622478601

Share and Enjoy !

Shares

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »