Sidya Touré, président de l'Union des forces républicaines (UFR)

La destination d’Omar El Béchir désormais ex-président du Soudan après tente(30) années de règne suscite des réactions au sein de la classe politique guinéenne. Dans des tweets, Sidya Touré président de l’Union des forces républicaines (UFR) et Bah Oury vice président exclu de l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG) se sont exprimés ce jeudi 11 avril 2019.

“Décidément, les candidats à la Présidence à vie ont du souci à se faire: après Bouteflika c’est au tour d’El Béchir. Seul le peuple reste le souverain absolu. Alors qui veut encore défier son PEUPLE ? En Guinée nous restons attentifs et vigilants”, tweete l’ancien haut représentant d’Alpha Condé.

De son côté, Bah Oury affirme que le Soudan a payé un très lourd tribut durant le règne dictatorial de Monsieur El Béchir.

“La chute d’Omar El-Bachir du Soudan est une victoire du peuple Soudanais. Bravo pour les femmes! Toutefois, le chemin menant à la démocratie reste pavé d’embûches et d’écueils. Le Soudan a payé un très lourd tribut durant ce règne dictatorial. Souhaitons le meilleur aux soudanais”, a tweeté l’ancien exilé.

Mamadou Aliou Barry pour Aminata.com

(+224) 622 304 942

PARTAGER