Une station de service à Labé
Une station de service à Labé

Un homme remonté  s’est  plaint contre ce  qu’il appelle  le  deux  poids  deux  mesures  des  services  de  paiement  des  pensions.

Alors  qu’on est  en  juillet, depuis  deux  semaines, les  services  de  paiement  le  renvoie  comme une  balle  de  Ping  pong au  motif qu’ils  sont  en  incapacité  de  paiement pour  un  problème  qui  serait  survenu et  que  le  responsable  du  service  serait  prétendument  allé  régler à Conakry.

Alpha Ousmane Sow ne  mâche  pas  ses  mots et ne  fait  aucune  confiance aux  agents du  service  des  pensions :

« mardi  nous  avons  appris  le  versement des  pensions, j’y  ai  conduit  ma  mère  et  je  devais  récupérer  la  pension  du  frère  ainé  à mon  papa mais El hadj Bah  nous  a  dit qu’il  est  en  incapacité  de  payement  alors  que  d’autres  avaient  reçu leur  argent…

Moi  je  vois  ça  comme  un  détournement, le  montant  qu’on  débloque doit  aller avec  l’effectif qu’ils  ont, ça c’est la  pension  du  mois  de  mai ,aujourd’hui  on  est  au  premier juillet. »

Alpha Ousmane Sow plaide pour  que  les  autorités  s’impliquent  afin  que  ceux  qui  ont  cotisé  dans  leur  vie  active en  servant  le  pays  puissent  récupérer  entièrement  les sommes qui  leur  sont  dûs .

Ousmane K. Tounkara