Sékou Souapé Kourouma au FNDC: “Ce pays n’appartient à personne, nul ne peut effrayer l’autre”

Sékou Souapé Kourouma accueilli chaleureusement par les citoyens de Guecké (photo d'illustration)
Sékou Souapé Kourouma accueilli chaleureusement par les citoyens de Guecké (photo d'illustration)

Le débat sur la nouvelle constitution était au menu de l’assemblée générale hebdomadaire du RPG Arc-en-ciel ce samedi 14 septembre 2019. La rencontre a été présidée par Sékou Souapé Kourouma membre du bureau politique national de ce parti au pouvoir en Guinée.

Prenant la parole, ce proche du président Alpha Condé a envoyé des piques aux membres du front national pour la défense de la Constitution (FNDC).

Pour lui, la constitution guinéenne en vigueur a été rédigée par une équipe non élue et promulguée par quelqu’un qui n’est pas élu.

“Donc, ça cause problème, parce qu’on aurait dû la soumettre à l’approbation du peuple de Guinée, ce qui n’a pas été fait. Avant que le président ne parte, la seule chose à faire, c’est de faire en sorte que le peuple de Guinée donne son avis sur cette Constitution. C’est une mission indispensable. Les gens s’agitent partout. Mais en politique, il y a deux choses qu’il ne faut jamais confondre la foule et le peuple. Quand vous drainez la foule, ne croyez pas que vous êtes à la tête du peuple. La foule est constituée de curieux, or le peuple c’est des gens de conviction.

Ce pays n’appartient à personne, nous sommes tous guinéens. Nul ne peut effrayer l’autre. Aucun front n’a jamais progressé en Guinée, vous le savez très bien. Ce front (FNDC) là va mourir de sa belle mort. On les prévient, nous ne sommes pas des enfants. C’est eux qui viennent de commencer”, a-t-il lancé.

Mamadou Aliou Barry pour Aminata.com

(+224) 622 304 942