orangeguinee > guicopresse

UBA Guinée

Des conducteurs de taxi-motos devant la préfecture de Labé
Des conducteurs de taxi-motos devant le siège de la préfecture de Labé

Secteur des transports interurbains : L’inévitable implosion

Les transporteurs de la ligne Labé- Conakry sont réunis en deux groupes, ceux qui attendent sagement leur tour à la gare routière et ceux autres qui sont plus indépendants et qui vont racoler ailleurs la clientèle tout en restant redevable d’un certain montant au syndicat.

Ces derniers jours les deux entités se sont violemment fractionnés car les premiers se sont vus interdire tout embarquement.

El hadj Maladho Zawia Diallo précisé le contexte:

<<Ceux là n’étaient pas du groupe des 25  mais ils sont de mèche,je vous ai montré une liste de 45 personnes venues voir le préfet afin qu’il intercède en leur faveur et que les activités puissent reprendre.>>

Soriya, l’un des chauffeurs concernés par la situation expliqué qu’au syndicat selon l’accord obtenu que c’est un ticket entier de passager qui servait à payer la taxe détenue par un des usagers puis le syndicat a réclamé 50000 francs que les transporteurs ont refusé de payer devant l’acte unilatérale qui a motivé la hausse du prix à payer.

<<Ils ont voulu augmenté le prix du ticket qu’il nous font payer, on a refusé,ils ont érigé un barrage et ont immobilisé 8 de nos véhicules,nous avons porté l’affaire en justice et le juge a exigé de nous les restituer.

A LIRE =>  Cherif Abdallah " Je me suis fait une mission qui est celle de réconcilier les populations guinéennes."

Ce vendredi, peu avant midi, les deux parties ont recouru à la méditation du préfet Safioulahi Bah.

Les  »indépendants » voulaient juste que la normale revienne car ils ont su se faire une clientèle alors que le secrétaire général du syndicat des transports exige un retour de ces transporteurs dans le schéma traditionnel des inscriptions et du tour à tour.

Ousmane K. Tounkara

Share and Enjoy !

Shares

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »