A LA UNEInternational

Russie: Vladimir Poutine a rencontré Evgueni Prigojine après sa tentative de rébellion

Vladimir Poutine a bel et bien rencontré Evgueni Prigojine après la tentative de rébellion armée orchestrée par le patron de Wagner. L’information a été confirmée par le Kremlin qui s’est bien gardé de donner des détails précis sur la nature et le contenu des discussions.

Le 29 juin, soit cinq jours après la tentative de rébellion de Wagner, Vladimir Poutine a rencontré au Kremlin le patron de la milice, Evgueni Prigojine, et 35 commandants, lors d’une rencontre qui a duré près de trois heures.

Dmitri Peskov, le porte-parole du Kremlin, a confié à la presse les grandes lignes de la discussion, précisant qu’il n’en avait pas les détails. « Le président a donné son appréciation des actions de la compagnie dans le cadre de l’opération militaire spéciale et il leur a également fait part de son impression des événements du 24 juin et les chefs lui ont donné leur version de ce qui s’était passé. »

Toujours d’après son porte-parole, Vladimir Poutine aurait ensuite présenté les variantes d’emploi qui s’offraient à ces combattants, sachant qu’à partir du 1er juillet, toutes les milices et autres organisations de sécurité avaient l’obligation de signer des contrats avec le ministère russe de la Défense.

Et selon Dmitri Peskov, ils se sont dit convaincus par le président. « Ils ont dit qu’à l’avenir, ils étaient prêts à se battre pour la patrie. »

A LIRE =>  Coyah: Mamadou Maladho Barry  porté-disparu depuis près d'une semaine 

Mais sous quelles modalités ? Cela reste un mystère. Tout comme le sort d’Evgueni Prigojine, dont les coups de communication semblent s’être taris depuis ces événements. Cette normalisation que présente le Kremlin reste toutefois sujette à caution. Interrogé ensuite sur la présence à cette réunion de représentants du ministère de la Défense, Dmitri Peskov a répondu qu’il n’avait plus rien à dire à ce sujet.

Avec RFI

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Centre de préférences de confidentialité

Necessary

Advertising

Analytics

Other

Translate »