Alors que lundi l’Université de Hafia n’était pas en logique de grève expliquait Mr Mamadou Dian Gongoré Diallo recteur des lieux et que pour reprendre ses mots les enseignants étaient nombreux,ces derniers ont tenu un conclave dans la soirée du lundi pour discréditer les paroles de la hiérarchie.

Un enseignant des plus engagés nous a confié:

<<ce n’est pas vrai! parce que celui qui se sent concerné par cette revendication ne peut pas se hasarder à aller en classe.Il n’y a pas eu de consensus par rapport à une éventuelle ouverture des classes.>>

 

Un autre des grognards ne s’est pas empêché de renchérir en ces termes:

<<lorsque tout rentrera en ordre on reprendra les cours>>

Revenant à la charge autour de ce problème Elhadj Mamadou Dian Gongore Diallo estime que certains jeunes n’ont pas compris la portée de l’arrêté 2326.

<<puisqu’on est dans un pays de droit,c’est normal de dire qu’ils ne viennent pas en cours, moi je leur tiens rigueur mais ce qu’ils doivent savoir ce que l’arrêté en question présente énormément d’avantages pour les jeunes enseignants, l’ensemble des maîtres assistants, maîtres de conférence et maîtres d’université pour tout le pays nous ne sommes pas 400 eux ils sont au moins 1000.Nous qui sommes enseignants de rang magistral quelque soit p(x)les plus jeunes parmi nous ont 60 ans,la retraite c’est à 70 ans donc ils ne bénéficieront que pendant 10 ans,nous nous allons à la retraite eux c’est leur avenir…

Il devait  y avoir un esprit d’émulation…>>

Ousmane K. Tounkara

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here