A LA UNEJustice et Droit

Restitution des biens à El hadj Ousmane Baldé « Sans Lois »: le GOHA salue l’initiative du CNRD et fait une invite au président Doumbouya

C’est avec une grande satisfaction que le groupe organisé des hommes d’affaires (GOHA) a appris la restitution des biens de l’opérateur économique El hadj Ousmane Baldé « Sans Lois » victime du régime Alpha Condé.

Cette restitution des biens par le CNRD à El hadj Ousmane Baldé « Sans Lois » est une excellente chose. Ce sont ces genres d’actes que nous attendons du CNRD pour comprendre qu’il y a effectivement un changement. Il ne faut pas oublier que nous avons lancé des appels à l’endroit des opérateurs économiques pour soutenir les nouvelles autorités. 

Aujourd’hui, si on voit qu’ils sont en train de rétablir petit à petit les opérateurs économiques victimes de la dictature du régime Alpha Condé. Nos saluons l’acte et nous encourageons le Colonel Doumbouya à persévérer dans ce sens.

Par ailleurs, nous réitérons notre appel au président Doumbouya de rétablir dans leurs droits tous les commerçants victimes de la dictature de Monsieur Alpha Condé. Nous lui invitons à continuer dans ce sens. Nous des milliers d’autres opérateurs économiques victimes de destruction et de pillages de leurs biens. Ce qui est commencé déjà est salutaire. Ça ne fera qu’apaiser les cœurs et ça contribue à la réconciliation des guinéens. 

Nous détenons de dossiers de milliers d’opérateurs économiques victimes de pillages, de destruction de leurs biens que nous défendons depuis des années.

A LIRE =>  Dr Ousmane Kaba aux opposants du CNRD: «laissons ces jeunes militaires nettoyer ce pays avant de le donner à un civil»

Nous invitons le président Doumbouya à rétablir ces opérateurs économiques dans leurs droits, ça peut contribuer sérieusement à la réconciliation des guinéens.

Le 05 avril 2022

Chérif Mohamed Abdallah HAÏDARA,  président du groupe organisé des hommes d’affaires (GOHA)

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Translate »