A LA UNEJustice et Droit

Refus de comparution de Dr Kassory et Dr Diané: la Crief compte passer à la vitesse supérieure

Tant attendu, le jugement incriminant les anciens dignitaires du régime Alpha Condé, s’est ouvert ce mercredi, 15 mars 2023 à la Cour de Répression des Infractions Économiques et Financières ( Crief). Malheureusement, l’ancien premier ministre Dr Ibrahima Kassory Fofana et l’ex ministre de défense, Dr Mohamed Diané, ont brillé par leur absence.

Ce refus catégorique de comparaître à l’ouverture de leur procès devant la chambre du jugement de la Crief, a amené le président de la Cour, Kova Zoumanigui à renvoyer l’affaire au lundi, 20 mars prochain pour la comparution des prévenus sous la diligence du parquet.

Le procureur spécial, Aly Touré, a dans pendant son intervention, rappelé à la cour que les prévenus ont manifesté un refus catégorique de se présenter à la barre, alors que le procès verbal d’un huissier en fait foi.

« Les concernés estiment de ne recevoir aucun acte venant de la Cour. C’est pourquoi toutes les conséquences du droit doivent être prises par la cour à cet effet», a rappelé le procureur.

Me Antoine Pépé Lamah qui a représenté l’agent judiciaire de l’Etat, a indiqué que force doit rester à la loi.

« Le parquet spécial doit utiliser la force pour faire venir les deux anciens dignitaires du régime Alpha Condé», a-t-il recommandé.

A LIRE =>  Le Conseil Paix et Sécurité de l’UA «prend note» de la décision de la CEDEAO de déployer une force et suspend le Niger

M. Koundouno

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Translate »