orangeguinee > guicopresse

UBA Guinée

Des officiers de police lors d'une conférence de presse au Ministère de la sécurité
Des officiers de police lors d'une conférence de presse au Ministère de la sécurité

Quand les responsables de la police nationale veulent améliorer les méthodes de travail de leurs hommes sur le terrain, il faut les soutenir (Me Mohamed Traoré)

Quand les responsables de la police nationale veulent améliorer les méthodes de travail de leurs hommes sur le terrain, il faut les soutenir en leur accordant une présomption de bonne foi et de sincérité, quitte à les prendre aux mots par la suite en cas de décalage entre leurs discours et la réalité.

Dans la lutte pour l’observance des mesures éditées dans le cadre de la riposte contre le coronavirus, tout en évitant des abus contre les citoyens, le Directeur Général de la Police Nationale a donné les précisions suivantes :
1- Quand un agent de police réclame le paiement de l’amende de 50.000 GNF pour défaut de port du masque, il doit délivrer en même temps un reçu de paiement en bonne due forme et surtout remettre un masque au citoyen.
2- Lorsqu’un agent de police violente un citoyen, il doit appeler le 117.
3- Si un agent veut vous conduire dans une CMIS ou un commissariat de police, ne résistez. Après, vous déposez plainte contre lui.
4- Au niveau des barrages nocturnes, le seul pouvoir dont disposent les agents est de vous retenir jusqu’à la fin du couvre-feu.
Vous ne devez leur payer aucune somme d’argent pour la « levée de barrage ».
Si vous ne défendez pas vos droits, personne ne le fera à votre place surtout dans un pays où on est souvent indifférents face aux injustices qui frappent les autres.

Share and Enjoy !

Shares

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »