Ibrahima KEITA, vice président du Rassemblement des Forces Démocratiques (RFD)

Projet de nouvelle Constitution: « Alpha Condé, maître suprême des projets dangereux pour l’avenir de la Guinée », dixit un opposant

Dans un entretien qu’il a accordé à notre rédaction, Ibrahima KEITA, vice président du Rassemblement des Forces Démocratiques (RFD), coordinateur national de la troisième dynamique (3D), membre du front national pour la défense de la Constitution (FNDC) s’est longuement exprimé sur la sortie du président Alpha Condé qui annonce et demande la vulgarisation de son projet de nouvelle constitution.

« Nous avons suivi avec attention l’allocution de Mr Alpha Condé, de soumettre une nouvelle Constitution qui nous décrit ouvertement son ambition de s’éterniser au pouvoir. Il vient de déclencher un processus dont lui-même ignore les conséquences et le sort qu’il se réserve face au Peuple. Les institutions qui comptent valider ce projet se trompent, parce qu’ils oublient tous que le Peuple. Et ce projet ne passera pas. Mr Alpha Condé à toujours piétiné Les lois de la République pour véhiculer ses projets de propagande dont le but principal est de s’éterniser au pouvoir, brader les biens du pays et prétendre échapper aux poursuites judiciaires. Comment vulgariser un projet de nouvelle constitution dont personne ne sait qui est à la Base de la rédaction du projet de nouvelle constitution et en plus n’a respecté aucune procédure Légale? Comment prévoir que cette nouvelle constitution touche à tout bord les aspirations du Peuple ?« , s’est-il interrogé.

 

Et Monsieur Keita de poursuivre :  « Quand nous savons que Mr Alpha Condé n’écoute jamais les réclamations de son Peuple, mais reste prêt à tout à servir ceux qui l’ont soumis par la force au peuple. Il faut combattre à tout prix non seulement ceux qui soutiennent Mr Alpha Condé et lui aussi sur son projet de nouvelle constitution dont l’objectif est de faciliter l’exploitation des richesses du pays pour enrichir les autres et continuer à appauvrir le peuple. Le moment est venu pour le peuple de prendre son destin en main et combattre ces ennemis du Peuple en prenant la bonne décision : bloquer à tous les niveaux la constitution rédigée en faveur de Mr Alpha Condé et non pour le peuple ».

 

Pour lui, le moment est venu pour l’opposition et le FNDC de se faire entendre parce que le président Alpha Condé s’est fait entendre à travers son allocution.

 

Selon ses dires, le Chef de l’État  écoute beaucoup plus ses partenaires érigés en investisseurs dans le pays qui se font des intérêts sur les Richesses du pays que ce que réclame le peuple de Guinée.

 

« Ce n’est pas une surprise pour le Rassemblement des Forces Démocratiques, ni pour le FNDC, ce projet machiavélique avait été déjà dénoncé à travers des déclarations et des manifestations de rue pour attirer l’attention de la communauté nationale et internationale. L’heure de la vérité vient de sonner, le combat doit s’intensifier pour mettre fin au rêve utopique de doter de la Guinée d’une Nouvelle constitution. Mr Alpha Condé joue avec sa toute dernière carte, car il n’a plus rien à Miser. C’est pourquoi j’exhorte les frères de l’opposition, le FNDC, le peuple conscient et Ambitieux et toutes les institutions soucieuses de l’avenir de la Guinée à ne plus lâcher. La prochaine manifestation doit faire preuve d’une paralysie totale et doit être continue pour minimum 10 jours de pression sans relâche. Quand un dictateur doit faire face à une force solide, sûre d’elle-même, dote d’une stratégie Intelligente, avec des actions disciplinées, courageuse et vraiment puissante, elle finira par s’écrouler. Alors nous n’avons plus rien à perdre et plutôt nous garantissons notre avenir. Nous devons nous lever tous ensembles, pour faire savoir à Mr Alpha Condé que seul, je dis Bien seul le peuple a le dernier mot« , a-t-il ajouté.

 

Et de conclure : « Mr Alpha Condé, maître suprême des projets dangereux pour l’avenir de la Guinée »

 

Mamadou Aliou Barry pour Aminata.com

 

(+224) 622 304 942

 

Apropos Alpha Oumar Diallo

Alpha Oumar Diallo est journaliste de formation. Issu de l'Institut Supérieur de l'Information et de la Communication (ISIC), ce jeune pétri de talents et d'objectivité a travaillé dans de nombreuses rédactions en Guinée et a collaboré avec de médias étrangers. Passionné de l'écriture, il traite régulièrement des sujets d'actualité en toute impartialité et fait des analyses objectives.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »