Pour une sortie de crise, l’OCGR exhorte au chef de l’Etat à créer une détente sociopolitique

Des membres de l’observatoire Citoyen de la Gouvernance et de la Redevabilité (OCGR)
Des membres de l’observatoire Citoyen de la Gouvernance et de la Redevabilité (OCGR)

Suite à son appel de ses partisans à une manifestation sans précèdent, le Front National pour la Défense de la Constitution (FNDC) a organisé ce jeudi 07 Novembre 2019, une nouvelle marche pacifique contre toute modification de la constitution.

Suite au mot d’ordre de cette marche, l’observatoire Citoyen de la Gouvernance et de la Redevabilité (OCGR) fidèle à sa mission de veille citoyenne, a déployé des Observateurs sur le terrain en vue de veiller au déroulement de la marche, de prévenir et documenter toute forme de violence et de s’assurer du respect des droits humains.

Au niveau du parcours interne, du rond-point de la tannerie en passant par Gbéssia koudébounyi – Hamdalaye jusqu’à l’esplanade du stade du 28 septembre, cette marche a mobilisé des centaines de milliers de personnes et s’est déroulée de façon pacifique.

Malgré le caractère pacifique de la manifestation, les observateurs ont relevé quelques constats :

1- La participation des mineurs dans la manifestation ;

2- Une légère déviation de l’itinéraire par certains manifestants à quelques endroits ; tel que : Yimbaya camps carrefour, Concasseur, Dixinn échangeur, où certains manifestants sont rentrés dans les quartiers pour rejoindre le lieu de regroupement ;

Les slogans et des discours hostiles contre le pouvoir en place :

La marche a été animée de plusieurs slogans, on pouvait lire sur les pancartes : Alpha Zéro ; la valise ou le cercueil; Non au troisième mandat ; Amoulanfé ; A bas les procureurs corrompus ; la prison ne change pas les patriotes, Libérez nos héros ; Ne tuez pas nos jeunes ; 2020 un autre…

Dans les discours, les leaders du FNDC ont :

Ø Regretté le comportement des forces de l’ordre lors de la marche funèbre ;

Ø Lancé un appel au Président de la République de renoncer à tout projet de 3ème mandat ;

Ø Demandé la libération des détenus des dernières manifestations ;

L’OCGR salue le caractère pacifique de cette marche et encourage la bonne collaboration entre les manifestants et les Forces de l’ordre.

Par ailleurs il déplore la participation des mineurs dans les manifestations et appelle les organisateurs et les parents à mettre les enfants hors de ces différentes marches.

A cette occasion, l’OCGR exhorte le président de la République à créer une détente sociopolitique, pour une sortie de crise.

Ibrahima Sory BARRY pour Aminata.com