A LA UNENouvelles des RegionsPolitique

Pita : le présumé agresseur d’un conducteur de taxi moto battu à mort

Samedi, les habitants de Pita ont renoué une violence qu’on croyait désormais révolue dans la préfecture après des précédents malheureux survenus sporadiquement parfois ces dernières années dont le dernier cas était le drame survenu à Lalya, où un jeune présumé bandit avait été calciné et traîné jusqu’au centre ville.

Samedi, Pita ne s’est pas dérobé à cette funeste image encore une fois et a règlé son compte à un homme dont les intentions n’étaient pas non plus des meilleures.

Pour la petite histoire, l’homme aurait requis le service d’un conducteur de taxi pour Donghol Toumma, sous préfecture, haut perchée du ressort de Pita dans l’intention de l’éloigner le plus possible de tout habitat pour le déposséder de sa moto sauf que le stratagème a échoué la potentielle victime ayant opposé une réaction qui dépassait les forces de l’adversaire, qui a pu être maîtrisé.

La nouvelle s’est vite répandue à Pita que les forces de l’ordre sont allés cueillir le  »bandit » et les jeunes se sont vite mobilisés pour venir camper à Bilia, afin d’intercepter le malfrat et lui régler son compte.

Dans la foulée, les forces composées à l’extraction du  »colis » ont été alertés et se sont joués de la population aux aguets, qui, se rendant compte de la supercherie se sont rendus à la gendarmerie  aux alentours de 22 h pour caillasser les lieux jusqu’à ce qu’on lui livre le jeune homme, qu’ils ont battu à mort.

A LIRE =>  Dr Alpha Abdoulaye Diallo du CNOSC-G à la prestation de serment du Colonel Doumbouya: "la transition doit être une école de respect de la loi"

Ce lynchage intervient dans un contexte de frustration généralisée car il y a deux semaines avant ce drame deux taxis motos avaient été attaqués et dépossédés de leurs engins de travail.

Ousmane K. Tounkara

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Translate »
Enable Notifications    OK No thanks