Pita: c’est parti pour la construction du village islamique, culturel et écologique du Fouta Djallon

Top de nos lecteurs

Labé : l’heure de la révolte pour les jeunes du RPG

Les jeunes de la fédération locale du RPG sont remontés contre leur formation politique, ils estiment que  les retombées qui parviennent u parti sont...

Covid-19 : des nouvelles dispositions importantes annoncées par l’ANSS

Dans le cadre d’améliorer les tests de dépistage de la pandémie Covid-19, l’Agence nationale de sécurité sanitaire (ANSS) a annoncé quatre nouvelles dispositions importantes....

Les femmes guinéennes bloquées à Dakar menacent d’entamer une grève de la faim !  

À Dakar, plusieurs centaines de femmes guinéennes restent bloquées depuis plus de 45 jours à cause de l’état d’urgence sanitaire décrété par le gouvernement...

Kindia: un mécanicien meurt de noyade à Damakania

La mort par noyade est fréquente en Guinée surtout en cette période de pluie. Le dernier cas en date s'est produit ce mercredi 27...
Alpha Oumar Diallohttp://aminata.com
Alpha Oumar Diallo est journaliste de formation. Issu de l'Institut Supérieur de l'Information et de la Communication (ISIC), ce jeune pétri de talents et d'objectivité a travaillé dans de nombreuses rédactions en Guinée et a collaboré avec de médias étrangers. Passionné de l'écriture, il traite régulièrement des sujets d'actualité en toute impartialité et fait des analyses objectives.

Sous l’initiative de la coordination nationale haali poular et foulbhés de Guinée, les travaux de la construction d’un village islamique, culturel et écologique du Foutah Djallon ont été lancés dimanche 17 mars 2019 à Guerouhoye Lambhé entre Bourouwal Tappé et Bomboli dans la préfecture de Pita en moyenne Guinée.

Selon nos informations, l’objectif de la construction ce village est d’immortaliser l’histoire des 9 Diwés du Fouta Djallon depuis 1724.

“En 1724, il s’est produit un évènement d’une importance historique particulière dans un endroit géographiquement bien localisé situé entre Bourouwal Tappé et Bomboli. En effet, en cet endroit précis, des érudits du Foutah ont imploré la bénédiction divine avant d’aller combattre les mécréants. Dieu leur a donné la victoire et plus tard les 9 Diwés du Foutah ont été installés. C’est pourquoi la coordination nationale Haali poular de Guinée a décidé d’immortaliser cet événement, de le garder à jamais dans la mémoire collective de nos citoyens. La coordination a estimé que la meilleure manière de faire est de bâtir en cet endroit précis, la maison du Foutah dans laquelle nous nous reconnaîtrons tous”, expliquent les initiateurs.

A LIRE =>  United Bank For Africa (UBA) a annoncé aujourd'hui qu'elle contribuerait à hauteur de 14 millions de dollars dans la riposte contre le COVID-19 en Afrique.

Sur un domaine de quatre hectares, plusieurs infrastructures sont prévues à savoir des écoles, des centres de lecture coraniques, un hôpital, des musées, plusieurs lieux touristiques, etc.

A LIRE =>  La décision de la mairie qui soulève l’ire des taxis motos

Pour un départ, c’est une maison de lecture et un hangar qui vont être construits à hauteur de 500 millions de francs guinéens.

Le coût total de ce projet financé par les ressortissants du Fouta Djallon est estimé à un peu plus d’un milliard de francs guinéens (GNF).

La cérémonie du lancement a été présidé par le Khalife Général Fouta Djallon El hadj Mamadou Bano Bah en présence des érudits du Fouta, des autorités préfectorales et régionales.

Mamadou Aliou Barry pour Aminata.com

(+224) 622 304 942

- Advertisement -

A lire également

L'info première en Guinée

Labé : l’heure de la révolte pour les jeunes du RPG

Les jeunes de la fédération locale du RPG sont remontés contre leur formation politique, ils estiment que  les retombées qui parviennent u parti sont...

Covid-19 : des nouvelles dispositions importantes annoncées par l’ANSS

Dans le cadre d’améliorer les tests de dépistage de la pandémie Covid-19, l’Agence nationale de sécurité sanitaire (ANSS) a annoncé quatre nouvelles dispositions importantes....

Les femmes guinéennes bloquées à Dakar menacent d’entamer une grève de la faim !  

À Dakar, plusieurs centaines de femmes guinéennes restent bloquées depuis plus de 45 jours à cause de l’état d’urgence sanitaire décrété par le gouvernement...

Kindia: un mécanicien meurt de noyade à Damakania

La mort par noyade est fréquente en Guinée surtout en cette période de pluie. Le dernier cas en date s'est produit ce mercredi 27...

La Mairesse de Kaloum à propos des UBA Africa Conversations

La célébration de la Journée de l’Afrique, qui s’est tenue  25 mai 2020, a été marquée par la 2e édition des UBA Africa Conversations...
0 Shares
x