A LA UNESocieties & Divers

Pisciculture hors sol, une source de revenu sûre pour les Africains

Pisciculture hors sol, une source de revenu sûre pour les Africains

C’est un projet d’avenir qui mérite d’être exploré en tant qu’activité de substitution pour avoir une source de rémunération pérenne. Face à la dégradation des ressources naturelles, de nombreuses familles de pêcheurs en Afrique risquent de gagner moins de revenus. En effet, en raison du déséquilibre de l’écosystème, il a été constaté que leur production halieutique est constamment en baisse.

Une méthode alternative pour optimiser la préservation des ressources naturelles

Il est judicieux de noter que suite à la pression démographique, l’accroissement des besoins engendre la destruction de la biodiversité. Il s’agit d’un phénomène de société rencontré fréquemment dans le milieu rural au niveau de différentes régions africaines. C’est pourquoi il est impératif de réfléchir à la mise en place d’une pisciculture hors sol, afin d’y remédier efficacement.

Activités soucieuses de l’environnement

En effet, cette activité représente particulièrement une solution optimale en raison des nombreux bénéfices, tels que :

  • La préservation des ressources naturelles,
  • L’utilisation de peu d’espace tout en disposant d’un bac en guise de viviers mobiles,
  • L’amélioration de manière significative de la condition de vie des pécheurs et de leur famille,
  • L’instauration d’une gestion collective du projet qui permet de sensibiliser l’ensemble de la communauté à la protection de l’environnement.
A LIRE =>  N'zérékoré: la célébration en différé de la journée internationale de la liberté de la presse

Solutions génératrices de revenus

Grâce à la formation dispensée à la communauté de pêcheurs dans les villages africains, ils ont effectivement la capacité de :

  • Acquérir de nouvelles compétences pour améliorer leurs connaissances en matière d’élevage de poissons.
  • Maîtriser les techniques requises pour assurer le suivi technique indispensable, afin d’optimiser les cycles de production.
  • Organiser de manière efficace la vente de leur production halieutique ;
  • Gagner en autonomie financière.
  • Contribuer au développement économique local en sollicitant les menuisiers pour la confection des équipements nécessaires à la pisciculture hors sol.

Un projet favorisant le développement du secteur aquacole

Cette pratique a effectivement le mérite d’être un projet à fort potentiel. Les résultats ne sont pas aussi incertains que jouer au Casino777 casino, ils permettront aux familles d’avoir une source de revenu sûr et pérenne. En effet, cette technique d’aquaculture leur offre l’opportunité de répondre aux besoins croissants de la population en produits halieutiques. Il s’agit d’une démarche stratégique, car elle pallie la diminution de poissons et le déséquilibre alimentaire, suite aux problèmes environnementaux. Grâce à leur maîtrise des techniques de production, les pêcheurs contribuent effectivement à la lutte contre la disparition des poissons.

Pour ce faire, les populations reçoivent les formations essentielles pour garantir le succès du projet de pisciculture hors sol. A savoir :

  • Technique d’acquisition des alevins qui devraient peser en moyenne 10g,
  • Méthode d’empoissonnement,
  • Processus de production locale d’alimentation,
  • Respect des horaires de nourrissage,
  • Procédé à suivre pour le renouvellement de l’eau,
  • Réalisation de la pêche de contrôle,
  • Préparation de la détermination du tri et de la ration et de la vente.
A LIRE =>  Yomou: la jeunesse du District de Gbamou sollicite l'aide du gouvernement pour l'achèvement de la maison des jeunes

En parallèle, pour mener à bien leur projet, les pêcheurs bénéficieront d’une dotation en matériels et des matières de production. Dans cette optique, les bacs à poisson sont confectionnés avec des matériaux issus de leur localité.

Conclusion

Pour résumer, la pisciculture hors sol représente une source de rémunération pérenne par excellence pour les pêcheurs en Afrique. Elle permet effectivement de protéger durablement l’environnement tout en donnant à la population locale l’opportunité de diversifier leurs activités. La détérioration de leur écosystème menace de réduire la capacité de production du secteur de l’aquaculture et diminuer leur revenu. Pour ce faire, la communauté bénéficie d’une formation spécifique, afin d’améliorer leurs compétences dans ce domaine et réussir leur projet. Cette technique favorise la préservation des espèces de poisson et la satisfaction des besoins en consommation halieutique de la population. Donc, il est important de sensibiliser les communautés à adopter cette méthode.

 

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Centre de préférences de confidentialité

Necessary

Advertising

Analytics

Other

Translate »