A LA UNESocieties & Divers

Papa Ismaël Dieng: «les médias sociaux ne tueront pas le journal papier… »

Alors qu’à chaque nouveau pas dans ls métiers de la communication, la mort d’un outil est pressentie et même annoncée sans que les prédictions ne se réalisent le journaliste et blogueur sénégalais, Papa Ismaël Dieng a rappelé la traditionnelle réplique tenue par un certain public de consommateurs de l’information :

« …Quand la radio est arrivée, on a annoncé la mort du journal papier, quand la télé est arrivée, on a annoncé la mort de la radio et du journal papier, quand internet est arrivé on a annoncé la mort des trois, ça veut dire que chacun a sa place. Donc les réseaux sociaux ne peuvent pas tuer le journal papier… »

Puis se basant sur le modèle économique d’un groupe de presse occidental parti sur la base d’un journal papier, le blogueur senegalais a expliqué qu’aujourd’hui si le site internet du groupe produit un article, sa lecture est gratuite mais si le site reprend un article écrit par un cadre du journal papier un euro ou deux sont versés et qui permettent d’entretenir le journal papier du groupe.

Ce qui sous-entend que lecteur ou pas on participe à financer le maintien du journal papier de ce groupe.

Papa Ismaël Dieng pense que la cohabitation entre les médias est une nécessité d’autant plus que chacun a son public.

A LIRE =>  Mise en place d'un cadre de concertation: «le but est de nettoyer la maison et la véranda avant d'aller aux élections», selon Bogola HABA

L’africtiviste a aussi rappelé que la radio est le plus puissant de tous ces médias car on peut ne pas savoir lire  ou vivre dans une zone inaccessible à la télévision ou à l’internet mais il y a toujours moyen de capter les ondes d’une radio.

Tkillah Tounkara

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Translate »