Oyé Guilavogui, ministre de l’environnement : « C’est  la première fois qu’il y a … »

Oyé Guilavogui, ministre d'Etat aux transports
Oyé Guilavogui, ministre d'Etat à l'environnement

Venu à Labé dans  le  cadre  du  lancement  de  la campagne nationale de  reboisement, après les  villes de  Kindia  et  de  Mamou, ce  mercredi Oyé Guilavogui a posé  ses valises  à Labé.

Entre  le  lancement d’un  atelier voué à l’assainissement et le  lancement des activités  dans la  zone  de  Popodara à une  vingtaine  de  kilomètres  du  centre  urbain, l’homme  d’état  nous accordé un  entretien.

« Il y a deux  jours  j’étais  à Kindia, hier  c’était  à Mamou, aujourd’hui , tour  est  à Labé. Cette initiative présidentielle va être lancée  dans  la  zone de  Popodara vers  midi.

Tout le  monde  est  en  branle, tout  le  monde est  pris en  conscience, tout  le  monde  a  mesuré  la  portée  de  cette  campagne de  reboisement.

Ce matin, j’ai   été invité à ouvrir un atelier sur  l’assainissement donc, j’ai expliqué  dans  l salle, la préoccupation  de  l’Etat.

Bê ! Il n’y a jamais   eu de campagne  nationale  de  reboisement, c’est la  première fois, il y aura  1600 hectares qui  seront  couverts cette  année et  nous  avons mis  en  compétition toutes  les  préfectures.

La première va   avoir  une  prime égale  à peu  près à 100 millions… »

Piqure  de  rappel, cette  campagne  nationale s’ouvre  au  moment, où l’Etat s’apprête à engager plus de mille conservateurs qui auront  la  lourde tâche  de  sauver le couvert  végétal guinéen plus  que  jamais  en  péril.

Ousmane K. Tounkara