A LA UNELibre Opinion

Opinion: La technologie, notre colonisatrice par excellence du XXIè S (Par Mamadou Adama BARRY)

S’informer à la minute près, se former à partir de chez soi, vendre entre les 4 coins du monde en étant sur place, rester en communication permanente avec nos parents, amis, collaborateurs et proches, gérer une compagnie ou une entreprise quelconque de manière professionnelle ? Seule la technologie est capable de nous l’offrir d’une manière ou d’une autre.

« Ceux qui n’intègrent pas la culture web aujourd’hui seront les analphabètes de demain », disait Habib OUALIDI. C’est pour cette raison qu’il est judicieux voire impératif que chacun de nous puisse savoir les secrets de cette technologie pour être parmi les visionnaires de demain. Ceci passera non seulement par la formation, l’information mais aussi l’utilisation rationnelle des outils de la communication digitale.

Pour la petite histoire, de l’Arpanet à l’Internet, aujourd’hui la planète est directement liée par le web. Si hier, il faisait des mois voire des années pour avoir des nouvelles de nos proches, à date cette préoccupation n’y est plus par le fait que la technologie a  pris son envol pour rassembler le monde.

Ce domaine de communication fut mise en place lors de la seconde guerre mondiale afin de permettre l’armée américaine de pouvoir maintenir les télécommunications en cas d’attaque (éventuellement nucléaire). Et depuis les années 1990, l’apparition du Web contribue à rendre Internet accessible au grand public. Depuis 2003, la révolution digitale va se mettre en marche.

A LIRE =>  Labé_ Le cri  de cœur des femmes soumises à la pénurie d’eau courante

L’explosion du web et des réseaux sociaux va jouer un rôle important dans le retour en force de l’image. C’est pourquoi dès 2010, un nombre croissant de types d’objets divers y sont connectés.

Selon infographic Labs, le nombre de compte sur Facebook est passé de 300 millions à 750 millions en moins de deux ans. (300 millions en 2009 à 500 millions en 2010 et à 750 millions à fin 2011).

Depuis cette période, le nombre d’internautes ne cessent d’accroître sur la toile. Avec la nouvelle génération, tout est sur Internet (vie de famille, professionnelle, amicale, affaire, etc.).  Pour cette dernière, il faut s’adapter aux mutations. Mais  malgré tout, une franche partie de la population reste étrangère sur le web surtout sur les réseaux sociaux.

Pour mieux communiquer sur le web, il est nécessaire de choisir la façon de faire et le type de contenus qu’il faut poster. Pour certains, ils préfèrent utiliser les images avec une légende. Pour d’autres, ils privilégient les vidéos et audio. Pour une autre catégorie, le type mixte (texte, image et vidéo) est le  meilleur choix. Mais toujours est-il que la vidéo tend à prendre le devant des autres.

Ce ne sont pas les meilleurs qui réussissent mais ceux qui vont aller très vite.

A LIRE =>  Labé_ Des politiques réagissent au document du MATD préalable à un retour à la voie constitutionnelle

Est-ce possible  d’être absent sur cette révolution technologique ? Pour moi, Non ! Et des intellectuels,  des scientifiques sont sans doute appelés à intégrer la culture web pour une meilleure production dans leurs  domaines respectifs. A partir du moment où toutes les catégories socio-professionnelles (métiers, chercheurs, enseignants, commerçants,…) s’invitent dans la danse, personne ne doit attendre qu’on lui fasse une histoire du monde digital. Pour ce faire, pour connaître les contours du Web, il faut toujours être présent et aller très vite car il n’attend point. Et le plus souvent, ceux qui vont vite ont la forte chance de réussir dans la mesure où, pour eux, au-delà de travailler, c’est aussi s’amuser.

A travers  des données précises, 829 000 vidéos sont injectées chaque jour sur Youtube, plus de 200 millions de vidéos regardées quotidiennement et 300 millions de vidéos estimées déjà en ligne en 2012. Autrement dit, il faudrait 1 500 années pour les regarder toutes. C’est pour dire  que l’image animée est aujourd’hui recommandée pour mieux communiquer. (Infographic Labs).

La culture numérique est désormais incontournable, aussi bien pour les entreprises que pour les particuliers. Ne pas l’intégrer, c’est se mettre en marge du progrès. 

Mamadou Adama BARRY

Journaliste Communicant

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Centre de préférences de confidentialité

Necessary

Advertising

Analytics

Other

Translate »