A LA UNENouvelles des Regions

N’zérékoré : « Si Doumbouya n’essaie pas de doser ses décisions, il risque de perdre sa popularité », dixit un commerçant

Depuis un près de deux semaines maintenant, l’équipe mixte composée des agents des forces de sécurité, les machinistes ainsi que que les responsables de l’habitat continue leur sale « boulot » celui de libérer les emprises des différentes routes de la ville de N’zérékoré. En ce mardi 10 Mai 2022, le grand marché de N’zérékoré a vraiment senti un changement de visage à partir du dégagement des emprises qui avaient déjà fait rétrécir les passages au grand marché. À commencer par les boutiques vers les tabliers qui avaient rendu très difficile la fluidité dans le marché, tous sont dorénavant dans l’obligation de vider les coins.

« Si Doumbouya n’essaie pas de doser ses décisions, il risque de perdre sa popularité. Franchement il commence à être décevant. Tous mes deux conteneurs qui étaient dans différents coins ont tous été déguerpis sous prétexte que j’occupe les emprises de la route. Je suis avec mes marchandises à la maison je ne sais où m’asseoir pour les liquider… » s’est alarmé Mamadou Kaba, un vendeur d’habits au marché.

Cette histoire de la Libération des emprises des routes est vraiment une action a point nommé. Si des générations des autorités ont essuyé dans cet exercice, attendons de voir la suite qui pourrait faire faire un bon jugement.

A LIRE =>  N'zérékoré: une journée portes ouvertes au tribunal de première instance

Stéphane François TATO depuis N’zérékoré pour Aminata.com

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Translate »