A LA UNEPolitique

N’zérékoré: le ministre Mory Condé échange avec les autorités administratives

Rentré hier dans un hélicoptère aux environs de 15h 37mn, le ministre guinéen de l’administration du territoire et de la décentralisation a foulé le sol des zérékoré-ka dans le cadre d’une mission de prise de contact avec les autorités administratives préfectorales et communales dans le cadre de la Libération des emprises des routes ainsi la récupération des domaines de l’État.

Pour le dégagement des emprises des routes, les instructions ont été données aux gouverneurs, préfets et acteurs concernés à poursuivre l’opération. Sur chaque route principale, il faut libérer 50m soit 25mх2. Le ministère des infrastructures travaille déjà sur un plan d’aménagement et de travaux routiers. Les autorités procéderont au récenssement des commerçants touchés par l’opération. Déjà une liste de 164 personnes a été remontée au département et le travail va bientôt se poursuivre. À noter, les autorités qui ont vendu des domaines publics aux particuliers notamment des commerçants qui sont aujourd’hui touchés par le déguerpissement, seront poursuivies.

Pour la récupération des domaines de l’Etat, Il n’y aura pas de marche arrière, un guide a été mis à la disposition des acteurs pour «faciliter leur travail dans le strict respect des lois et de la dignité humaine»

Les religieux, la société civile et les médias doivent être impliqués dans le processus. Car n’y aura pas de casse à laisser comprendre le ministre.

A LIRE =>  N'zérékoré: le fleuve Tilé reprend son cours d'insalubrité avec les premières pluies

Pour le ministre Mory Condé,
« Après la phase de sensibilisation, les domaines concernés seront marqués et une commission d’examen des dossiers sera mis en place.Tous ceux qui ont les documents légaux seront épargnés. Les bâtiments récupérés serviront de logements aux fonctionnaires de l’Etat »

Stephane François TATO depuis N’zérékoré pour Aminata.com

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Translate »