La ville de N'zérékoré en Guinée forestière
La ville de N'zérékoré en Guinée forestière

Moriba Albert Delamou, maire de la commune urbaine de Nzérékoré a réagi ce mardi 11 juin 2019 à la lettre d’information que la coordination régionale du front nationale pour la défense de la constitution (FNDC) lui a adressée dans le cadre de la marche pacifique que les opposants au troisième mandat projettent le jeudi 13 juin 2019 dans la capitale de la Guinée forestière.

Le maire justifie sa décision par un besoin de la tranquillité, de sérénité et de paix dans sa commune pour selon lui, rassurer les sociétés qui veulent s’y installer.

« Nous avons besoin que nos enfants soient employés, nous avons besoin de la tranquillité, de la sérénité et de la paix dans notre commune. S’il y a marche, les sociétés qui voudront venir s’installer en guinée forestière vont rebrousser chemin et cela va toujours entraver et aggraver le chômage. Je voudrais au nom de l’intérêt supérieur de Nzérékoré, pour la paix, la quiétude, le développement à Nzérékoré que ces gens qui veulent marcher, acceptent de transformer en meeting à leur siège. Nous autorités, nous aurons charge d’encadrer pour ne pas qu’il ait débordement. Là, ils pourront s’exprimer comme ils veulent. Mais emprunter la rue, n’est pas signe de sécurité. Au cas où les organisateurs ne comprendront pas ce langage, ils se heurteront à la loi et l’ordre sera imposé », a-t-il indiqué.

Joint au téléphone par notre reporter dans la soirée de ce mardi, Mamadou Maladho Diaouné membre du FNDC Nzérékoré a fait savoir que les opposants ne se plieront à cette décision. « Notre marche reste maintenue. Je ne dis pas qu’ils ne vont pas réprimer mais nous marcherons », a-t-il promis.

L’ittineraire retenu par les organisateurs est: gouvernorat-commissariat urbain- rond-point de Dorota-Bicigui-place des martyrs où un meeting est prévu.

Mamadou Aliou Barry pour Aminata.com

(+224) 622 304 942