A LA UNENouvelles des Regions

N’zérékoré : le lancement des assises nationales n’a pas connu d’engouement

À 09h, un rassemblement se faisait déjà sentir à la maison des jeunes de N’zérékoré pour le lancement des assises nationales. Des journées initiées par les nouvelles autorités en vue de faire cultiver à tous les guinéens qu’on a changé de régime et qu’il faudrait de nouveau aller sur de nouvelles bases. Un élan de pardon, d’acceptation mutuelle pour une cohabitation pacifique. Pour la ville de N’zérékoré, les autorités communales, préfectorales et administrative étaient en place pour ce le lancement des ces journées d’assises nationales. L’engouement n’étant pas au rendez-vous, ils sont nombreux ceux qui criaient déjà à un échec pour la simple raison que les cibles n’étaient pas présentes, celles auprès de qui, l’on doit prôner la notion de la culture de la paix. Quelques représentants venus des différentes sous-préfectures ont manifesté aussi les mêmes sentiments. Selon eux, l’instabilité de la ville de N’zérékoré ne se repose que sur quatre 4 communautés à savoir : (les kpèlè-konia et les malinkés-peulh). Alors, si la présence de ces quatre 4 communautés n’est pas manifestée, l’on pourrait en aucun cas parler de d’une éventuelle renconcialition.

« Franchement, je ne vois en quoi nous sommes là, car les concernés ne sont pas là. Et de surcroît un les jeunes qui sont souvent à la base de tout sont mis en écart dans cette assises nationales pour la ville de N’zérékoré. Beaucoup ne sont même pas informés de la date d’aujourd’hui » a dénoncé le jeune Amadou Toumany.

A LIRE =>  Guinée: le compte rendu du conseil des ministres du jeudi 14 avril 2022

La première journée qui n’a vraiment pas été au top dans sa réussite, attendons les deux autres jours à venir. C’est à dire demain mercredi 13 et après demain 14 Avril 2022.

Stéphane François TATO depuis N’zérékoré

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Translate »