A LA UNENouvelles des Regions

N’zérékoré: 9 personnes mises aux arrêts par la gendarmerie pour blanchiment d’argent

Depuis la tenue de la rencontre du 14 février 2022 avec le gouverneur de la région administrative de N’zérékoré ordonnant une patrouille mixte dans sa juridiction, cette équipe mixte dont le groupement de la gendarmerie mobile Nº 07 fait partir, est toujours sur pieds d’œuvre dans le cadre de démanteler ces malfrats à N’zérékoré.

Après la saisie d’importantes quantités de chanvre indien, d’armes et de présumés bandits, c’est encore le tour d’une équipe de 9 blanchisseurs d’argent et consommateurs de chanvre indien qui vient d’être traquée par le groupement de la gendarmerie mobile Nº 07 et présentée aux autorités ce mardi 15 Mars 2022.

Le sous lieutenant Amadou Lourgamè Diallo prend la parole au nom du groupement pour dire ceci « les patrouilles diurnes et nocturnes se poursuivent toujours dans le cadre de purifier les malfrats jusqu’à leurs derniers retranchements. C’est d’ailleurs dans cet exercice que le groupement de la gendarmerie mobile Nº 07 a interpellé 9 individus et saisi 520.000fg des faux billets, une quantité de chanvre indien, une quantité de poudre blanche, de stimulant mental, 2 pipes pour la consommation, 2 paires de ciseaux. En cela, les opérations ne sont qu’un début et continueront tous les jours ».

Très content du travail abattu, le gouverneur de la région forestière Le général à la retraite ne sait quand même pas retenu sur les mots.

A LIRE =>  N'zérékoré: Colonel Almamy Conté prend fonction à la direction régionale de la police

« Je suis très fier du groupement de la gendarmerie mobile Nº 07 pour leurs efforts. Nous l’avions promu, et nous sommes là dessus. Il faut que la population se sente à l’aise dans toute la région. À commencer d’ici jusqu’à Yomou. Tant qu’ils ne cesseront pas, nous n’arrêtons pas non plus. Je l’ai dit que c’est les malfrats qui se sentiront en insécurité dans la région forestière plutôt que la population ».

Quant aux incriminés, le nommé Mandjou Cissoko a nié en bloc les faits qui lui sont reprochés.

 » Je suis innocent de cette action. Ces faux billets ne viennent pas de moi. Je me promenais la nuit et une fois au grand rond point du marché de N’zérékoré, j’ai dû piétiner un plastique noir, Comme je n’avais pas de téléphone sur moi pour bien voir, j’ai pris le plastique pour chez moi. Arrivée, c’est là j’ai compris que c’était de l’argent, le lendemain matin, j’ai pris 40.000fg pour aller acheter quelque chose. C’est là, j’ai été interpellé car mes billets étaient tous des faux billets, or ils ne viennent pas de moi ».

Après leur présentation aux autorités à la gendarmerie territoriale, ils ont tous été conduit devant le juge d’instruction pour leurs auditions.

A LIRE =>  N'zérékoré: le secrétaire général du ministère de enseignement supérieur fait le lancement officiel du salon de l'orientation

Stéphane François TATO depuis N’zérékoré

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Translate »