orangeguinee > guicopresse

UBA Guinée

Badra Koné, 2e vice-maire de Matam et désormais ancien secrétaire à la jeunesse de l'Union des forces républicaines
Badra Koné, 2e vice-maire de Matam et désormais ancien secrétaire à la jeunesse de l'Union des forces républicaines

« Nous avons arrangé à l’amiable avec Baidy Aribot », estime Badra Koné de l’UFR

Le silence du président de la République sur la question de troisième mandat continue a suscité des débats dans la cité. Dans l’émission ‘’les grandes gueules’’ de la radio Espace Fm de ce lundi, le secrétaire national de la jeunesse de l’Union des Forces Républicaines (UFR), a apporté des précisions sur le limogeage du secrétaire exécutif du parti, Baidy Aribot.

Il a profité de l’occasion pour indiquer la position du parti de l’ancien haut représentant du chef de l’Etat, Sidya Touré sur la question d’un troisième mandat en faveur d’Alpha Condé.

Badara Koné a dit : « je me rappelle quand M. Sidya a quitté ses fonctions de haut représentant, il l’a dit lors d’une conférence de presse qu’il a animé que les négociations étaient en cours pour le cas de ceux qui n’assumaient plus leurs responsabilités au sein du parti. En ce moment même, les négociations étaient en train de se faire pour voir est ce que M. Baidy pouvait revenir pour occuper son poste comme ça se doit. Mais malgré toutes les démarches, il nous a fait comprendre qu’il ne pouvait pas avec le poste qu’il occupe à la banque centrale. Ça été arrangé à l’amiable, c’est ce que les gens ne disent pas. Baidy est toujours membre du bureau exécutif et membre du conseil politique national », a-t-il précisé.

A LIRE =>  Suivi de projets de développement intégrés: dans les régions de Boké et de Boffa.

Pour savoir si c’est cette question de troisième mandat qui divise les ténors du parti UFR. Il a répondu : « moi dans mes discours au siège, j’ai toujours montré que je suis contre un troisième mandat et je sais que mon parti aussi est contre. Donc les premières personnes qui sont censées aller dans un projet de troisième mandat ne seront pas des gens appartenant à l’UFR, ça c’est claire », a martelé Badara Koné, actuel 2ème vice-maire de la commune de Matam, élu sur la bannière de candidat indépendant lors des communales du 4 février 2018.

Ibrahima Sory BARRY pour Aminata.com

Tel : (+224) 656 77 52 34

Share and Enjoy !

Shares

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »
Close
Please support the site
By clicking any of these buttons you help our site to get better