Musèlement de la presse en Guinée: Ahmed Kourouma du parti GRUP condamne (tribune)
Noter l\'article

La liberté de la presse est l’un des principes fondamentaux des systèmes démocratiques qui reposent sur la liberté d’opinion et la liberté d’expression.
La libre circulation des pensées et des opinions est l’un des droits les précieux de l’homme.

En conséquence nous, parti GRUP, condamnons avec la plus grande fermeté cette tentative inacceptable de museler l’ensemble de la presse privée et le groupe Hadafo Média en particulier.
Nous considérons comme inacceptable et infâme cet acte attentatoire aux droits les plus élémentaires des journalistes à savoir la liberté d’opinions et d’expressions.
Nous rappelons à tous et en particulier aux instances du pouvoir que c’est l’Etat qui est garant de la liberté du peuple et de son expression.
Empêcher ce droit fondamental ne serait qu’un déni de la démocratie et un recul vers la barbarie.

De fait par crainte réelle d’une dérive abjecte, nous nous dressons sans retenu et appelons le peuple de Guinée à manifester son soutien absolu. Nous ne laisserons aucun pouvoir nous défaire de notre liberté, aujourd’hui, demain, jamais ! Que nos voix s’unissent de nouveau pour que plus jamais l’on n’essaye de les museler !”

Ahmed Kourouma
Vice-président du Parti GRUP

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here