Categories: A LA UNE Politique

Mines: tenue à Conakry d’une rencontre sur la finance inclusive pour le secteur des minéraux du développement

Le ministère des mines en partenariat avec le programme des nations unies au développement (PNUD), le fonds africain de garantie (AGF) et l’Union européenne(UE) a procédé au lancement de l’atelier de formation sur la finance inclusive pour le secteur des Minéraux du développement en Guinée ce lundi 30 juillet 2018.

Selon les organisateurs de cette rencontre de quatre jours, les minéraux de développement sont des minéraux et des matériaux qui sont extraits, traités, fabriqués et utilisés à l’échelle nationale dans des domaines telles que la construction, l’industrie et l’agriculture.

« Les Minéraux du développement sont économiquement importants près de l’endroit où le produit est miné. Les minéraux du développement comprennent les minéraux industriels, les matériaux de construction, les pierres de taille et les pierres semi-précieuses », ont-ils expliqué.

« Les institutions financières(IF) sont prêtes à commencer à développer et à offrir des produits et services financiers aux clients du secteur des minéraux du développement ; Les IF augmentent leurs activités de prêts aux PME par le biais du mécanisme de garantie dans les situations où leurs clients PME cibles ne sont pas en mesure de respecter les exigences de seuil de garantie ; Sensibilisation accrue aux opportunités de crédit dans le secteur des minéraux du développement ; Changement de la perception du risque du secteur des minéraux du développement et meilleure identification des risques environnementaux et sociaux des investissements à appliquer aux critères de prêt ; Nomination par les institutions financières du personnel dédié aux clients du secteur des minéraux du développement », sont entre autres les résultats attendus.

Prenant la parole, Madame Séraphine Wakana Coordinatrice Résidente du système des nations unies en Guinée a dit que dans de nombreux pays à travers le monde, y compris la Guinée, le secteur des minéraux du développement reste négligé en raison de sa « faible valeur » supposée.

« Je suis ravie de prendre la parole à l’occasion de cet atelier national de formation sur le financement inclusif des minéraux de développement en Guinée, pour mettre en évidence l’impact notable que ce secteur peut avoir en faveur du développement durable et des opportunités qu’il pourrait offrir aux populations vulnérables, en leur garantissant notamment des moyens de substance. L’exploitation et la transformation des minéraux de développement ont un lien étroit avec l’économie locale car le secteur est principalement dominé par les artisans miniers, petits exploitants, petites et moyennes entreprises, associations, groupements, coopératives etc. En employant au moins 29000 personnes en Guinée, selon les résultats préliminaires du recensement effectué en 2018, l’exploitation des minéraux de développement a des effets multiplicateurs liés à plusieurs branches d’activités de l’économie nationale », a-t-elle indiqué.

Avant de terminer, elle a exhorté les responsables du secteur financier présent à cette rencontre d’échanges de quatre jours à jouer leur partition en mettant en place des mécanismes de financement à même de favoriser le développement et la croissance des PME dans le secteur des minéraux de développement.

« Nous avons le potentiel et nous sommes tous convaincus que les PME sont des vrais leviers de création d’emplois décents », ajoute la diplomate onusienne.

Monsieur Franck Adjagba du fond africain de garantie (FAG) et Jérôme Richouey de la délégation de l’Union européenne(UE) en Guinée ont réitéré l’engagement de leurs institutions pour le développement de ce secteur en Guinée.

Après avoir remercié ces partenaires, Sadou Nimaga secrétaire général du ministère des mines et de la géologie a au nom de son ministre dit que le gouvernement ne ménagera aucun effort pour la réussite du projet.

Mamadou Aliou Barry pour Aminata.com

(+224) 622 304 942

Alpha Oumar Diallo

Alpha Oumar Diallo est journaliste de formation. Issu de l'Institut Supérieur de l'Information et de la Communication (ISIC), ce jeune pétri de talents et d'objectivité a travaillé dans de nombreuses rédactions en Guinée et a collaboré avec de médias étrangers. Passionné de l'écriture, il traite régulièrement des sujets d'actualité en toute impartialité et fait des analyses objectives.

Share
Published by
Alpha Oumar Diallo

Recent Posts

Violences à Banankoro: la Jeunesse CEDEAO-Guinée condamne et dénonce le laxisme et l’inaction de l’État face aux auteurs

La jeunesse CEDEAO de Guinée et certains activistes de la société civile ont animé une conférence de presse ce lundi…

8 heures ago

Guinée: le centre international du Commerce compte aider les jeunes porteurs de projets

La délégation du Centre International du Commerce  était en conclave dimanche 18 novembre 2018 avec plusieurs jeunes porteurs de projets…

9 heures ago

Politique : le CPUG d’Ibrahima Sakho innove en délocalisant son assemblée générale à Kamsar

Le Parti du Changement, du progrès et de l'unité pour la Guinée (CPUG) a tenu samedi 17 novembre à Kamsar,…

10 heures ago

Grève des enseignants: des élèves dans la rue à Matoto

La grève déclenchée par le syndicat libre des enseignants et chercheurs de Guinée (SLECG) paralyse le système éducatif guinéen depuis…

12 heures ago

Guinée: 21 890 cas d’accidents de la circulation avec 2 781 tués en 5 ans

La Guinée, à l’instar des autres Etats membres de l’Union Africaine a célébré ce dimanche 18 novembre 2018 la Journée…

13 heures ago

URGENT/Labé, les enseignants dispersés par de gaz lacrymogène lors d’un sit-in

Cette nouvelle  semaine  démarre sur  fond  de  tension à Labé, les  enseignants dispersés  dans  leu  volonté  de faire  un  sit-in …

13 heures ago