A LA UNEJustice et Droit

Massacre du 28 septembre 2009: le ministre Charles Wright annonce une bonne nouvelle en faveur des victimes 

C’est une bonne nouvelle pour les victimes des évènements du 28 septembre 2009. Après sa tournée de quelques jours à l’international, le ministre de la justice a, à sa descente l’avion à l’aéroport international Ahmed Sékou Touré de Conakry ce lundi, 12 décembre, annoncé que dès février 2023, qu’une mission va se rendre à Conakry pour s’occuper des familles des victimes.

Le garde des sceaux est, devant les hommes de médias, brièvement revenu sur ce qui a filtré de sa rencontre avec ses pairs, à l’occasion de la tenue à Londres ( Angleterre), d’un séminaire interministériel international organisé par le gouvernement britannique et auquel il a pris part. Alphonse Charles Wright ne s’est uniquement pas arrêté en Angleterre. Après l’étape de Londres, la Guinée a également participé à l’assemblée générale des États partis à la cour pénale internationale.

« Comme vous le savez, la Guinée est signataire du statut de Rome depuis l’an 2000 et nous l’avons ratifié en 2003. Il fallait donc aller participer à cette assemblée où nous avons été porteurs de message du colonel Mamady Doumbouya Chef de la transition guinéenne, qui a signé un mémorandum d’accord avec le procureur près la cour pénale internationale qui est d’ailleurs très satisfait quant à de l’avancée du dossier du procès des massacres 28 septembre» a fait savoir le ministre de la justice.

A LIRE =>  Université de Kankan: deux enseignants lourdement sanctionnés pour viol sur une étudiante

Pendant ladite mission, le ministre dit avoir rencontré la direction du fonds spécial en faveur des victimes.Ce fonds dira plus loin, va être profitable en faveur des victimes des événements du 28 septembre 2009.

« Ils viendront à partir du mois de février pour rencontrer les victimes pour évaluer leurs besoins et pouvoir s’occuper de leur prise en charge Chico-sanitaire. Nous avons également rencontré l’ambassadeur permanent du Pays-Bas au près de la CPI avec qui on a obtenu des engagements par rapport à la formations des magistrats, à la construction des infrastructures pénitentiaires et judiciaires », a dit le ministre de la justice.

M. Koundouno

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Translate »